Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Doudou Elharar Règlement de compte avec la gauche

22 Octobre 2010 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Point de vue

par Meir Ben-Hayoun

22/10/2010

Au terme des cérémonies et célébrations à la mémoire de l’ancien Premier Ministre Itzhaq Rabin, l’artiste et homme de média Doudoud Elharar déclare qu’il n’y a de plus fiable témoin que lui-même pour affirmer clairement que les gens de la gauche sont les grands incitateurs à la haine. « Jusqu’en 1992, j’ai voté pour Meretz (Parti d’extrême gauche). En 1996, j’ai voté pour le parti travailliste. Par conséquent il n’y a pas témoin de l’intérieur plus fiable que moi-même. J’étais dans ce qu’on appelle le « camp de la paix ». J’étais un gauchiste fier et je regardais les manifs de la droite à travers le prisme de la gauche. J’affirme aujourd’hui qu’il n’y pas eu d’incitation de droite, ni même un zeste d’incitation. L’exploitation de cette formule « incitation de droite » est une calomnie et une incitation sauvage par la gauche. Lors des manifestations de la droite à la période d’Oslo, les vitrines des magasins n’ont pas été vandalisées, les voitures n’ont pas été incendiées, personne n’a jeté des grenades ou utilisé la violence. Regardez comment les Français défilent en colère et avec rage par millions dans les rues pour protester contre l’élévation de l’âge de retraire de 60 à 62 ans, pas pour l’avenir de la France en tant qu’Etat français. Et ici les gens ont manifesté contre un accord qui vendait l’Etat d’Israël tout entier pour un pot de vin sous forme de voiture de fonction ministérielle, et ils osent nous qualifier d’incitateurs et nous, nous bégayons ? »

Selon Doudou Elharar, chaque année lors de l’anniversaire de la mort de Rabin, la gauche s’engage dans un festival d’incitation et dans tout cela, Itzhaq Rabin se retourne dans sa tombe. Doudou poursuit : « il est temps de leur hurler aux oreilles jusqu’à que leur tympan éclate : ce que vous faites, c’est de l’incitation à la violence. Vous semez la haine. Rabin n’a pas été assassiné par l’incitation au meurtre parce qu’il n’y a eu aucune incitation de ce genre. Rabin a été tué parce que sa sécurité rapprochée était déficiente et pour n’importe quel chef d’Etat dans le monde dont la sécurité rapprochée est déficiente, il se trouvera quelqu’un pour l’assassiner dans l’heure qui suit. Ygal Amir a voulu tuer et il a réussi. Mais la responsabilité incombe toute entière à l’unité de sécurité rapprochée du Premier Ministre, pas à la droite. Toute cette campagne de la gauche sur l’incitation qui a précédé au meurtre est un mensonge grossier parce qu’il n’y pas eu d’incitation. L’incitation de l’affiche de Rabin en uniforme SS était le fait d’Avishaï Raviv, un agent provocateur des Services de sécurité intérieure du nom de code « Champagne » pour infiltrer les milieux de droite. Ce n’est pas la droite qui a habillé Rabin d’un uniforme SS, c’est l’agent provocateur des services de sécurité, mêmes services de sécurité préposés à la sécurité du Premier ministre par leur unité de sécurité rapprochée qui a lamentablement failli. Tous ceux qui continuent aujourd’hui à inciter le feu contre nous le font pour garder leurs places au soleil dans des jobs juteux au Centre Pérès ou X ou Y pour la paix qui sont pléthore ou au New Israel Fund ou au Centre Adallah généreusement financés par des nations étrangères antisémites et antisionistes. »

Pour finir, Doudou Elharar appelle la droite à ne plus continuer à se taire : « nous aussi, nous avons un organe vocal et nous pouvons augmenter les décibels. C’est vrai que nous ne disposons pas des médias nationaux pour nous faire entendre, mais nous ne devons plus nous taire »

Doudou Elharar a pendant de longues années été animateur à la station de radio Galei Tsahal. Depuis qu’il a fait savoir publiquement qu’il était passé à droite, Galei Tsahal l’a limogé et il a intenté un procès pour licenciement illégal au patron de Galei Tsahal, Itzhaq Toniq. » Share9ancien premier ministre, anniversaire de la mort, avenir de la france

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :