Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Des chercheurs de l'Université hébraïque de Jérusalem ont mis au point un bio-filtre.

8 Mars 2012 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

News: ISRAELVALLEY - 08/03/2012

Ouverture de la chasse au nitrate. Des chercheurs de l'Université hébraïque de Jérusalem ont mis au point un bio-filtre. "Yissum" va commercialiser ces billes bio-dégradables.

 

29/02/2012

Par Vincent Bondoux

http://www.yissum.co.il/technologies/project/15-2010-2457

 Source: SiliconWadi (Copyrights). http://siliconwadi.fr/2397/la-chasse-au-nitrate-est-ouverte

 

Deux chercheurs de l’Université hébraïque de Jérusalem ont mis au point une méthode unique, sous forme d’un bio-filtre, pour éliminer les nitrates nocifs de l’eau potable.

Le nitrate, substance chimique naturelle, est beaucoup utilisé dans les engrais inorganiques, comme agent de conservation des aliments et comme substance chimique brute dans divers procédés industriels. Il est présent à l’état naturel partout dans l’environnement. Dans l’eau, ces substances peuvent provenir de la décomposition de matières végétales ou animales, d’engrais utilisés en agriculture, du fumier, d’eaux usées domestiques et industrielles, des précipitations ou de formations géologiques renfermant des composés azotés solubles.

Normalement, la concentration de nitrates dans les eaux souterraines et les eaux de surface est faible, mais elle peut atteindre des niveaux élevés à cause du lessivage des terres cultivées ou de la contamination par des déchets d’origine humaine ou animale.

Bref une substance inodore, incolore, insipide et qui peut être nocif notamment pour les nouveaux nés et les organismes aquatiques (prolifération de plantes ou d’algues…) contre laquelle on ne savait lutter autrement que par des méthodes de filtrage très coûteuses.

Aujourd’hui grâce à deux chercheurs de l’université hébraïque de Jérusalem, le nitrate a des soucis à se faire. Leur méthode peu coûteuse permettant de nettoyer l’eau du Nitrate, est attendue par les constructeurs d’aquarium notamment.

Comment ça marche ?
Le produit, commercialisé par YISSUM, société protégeant la propriété intellectuelle de l’université, se présente sous la forme de billes bio-dégradables qui ressemblent a des billes de polyester blanches. Ces billes contiennent des bactéries dé-nitrifiantes et sources de carbone permettant de libérer le nitrate sous forme d’azote gazeux.

Parfait pour les aquariophiles
Les professeurs Amos Nussinovitch and Jaap van Rijn, à l’origine de ce bio-filtre, affirment que leur approche permet de dénitrifier l’eau avec un très bon rapport qualité/sécurité/prix.

Le professeur Jaap Van Rijn, déja à l’origine d’un projet de purification d’eau pour l’élevage de poisson dans le désert (un futur sujet pour Siliconwadi), estime que c’est une grande avancée pour les aquarium marins, soumis à des contrôles drastiques de qualité d’eau et de teneur en nitrate et plus généralement pour le traitement de l’eau potable dont on connait l’enjeu aujourd’hui dans certaines parties du monde.

Plus de risque pour les bébés
Les mamans angoissées par les maladies infantiles peuvent aussi se rassurer, le syndrome du bébé bleu, parfois mortel, notamment chez les jeunes enfants, est en passe d’être efficacement combattu.

D’autres avantages encore
Le bio-filtre peut traiter aussi bien l’eau de mer que l’eau douce et existe sous différentes porosités pour augmenter sa durée de vie.
La forme sèche du filtre biologique permet un stockage en toute sécurité pendant des années.

Les poissons et les bébés du monde entier peuvent dormir sur leurs deux ouïes/oreilles, la chasse au nitrate est ouverte.

Le bio-filtre a été présenté à la WATEC, conférence sur les technologies de l’eau, l’énergie renouvelable et le contrôle de l’environnement, à Tel Aviv en novembre dernier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :