Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Blair : 'le Printemps Arabe' a démoli les chances de garantir un accord de paix

9 Juin 2011 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Politique

By JPOST.COM STAFF

http://www.jpost.com/

09/06/2011                                                                                                                                                   i

 Adaptation Mordeh’aï pour © http://malaassot.over-blog.com/

L’envoyé spécial au Moyen-Orient écrit que les Israéliens, et les Palestiniens, ont peur de faire des concessions dans le contexte politique régional actuel qui est volatile.

  

Tony Blair, représentant spécial du Quartet au Moyen-Orient a annoncé jeudi que le ‘Printemps Arabe’ va grever durement la réalisation d’un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens actuellement, a rapporté

The Guardian.                                                                                                             

 

Selon Blair, les Palestiniens et les Israéliens trouvent difficile maintenant de se faire des concessions mutuelles, ou même de négocier, à cause des incertitudes; comment de tels compromis seront "viables" dans un contexte régional aussi rapidement changeant.

 

n introduction à sa nouvelle autobiographie, le "Voyage", Blair a dit que la stabilité fournie par des leaders autocratiques comme l'ancien président égyptien Hosni Mubarak a été remplacée par l'instabilité et l'imprévisibilité, mettant Israël en insécurité par l’incertitude d’une menace à laquelle il doit faire face.

 

Il explique, les Palestiniens, endurent une impuissance à 'être en pourparlers "pour des raisons certaines, mais avec une conclusion opposée." il explique, la direction palestinienne, n'estime pas qu'elle a un associé israélien digne de confiance et trouvera difficile d'accepter les compromis qui "seront durs à vendre, dans des circonstances où elle ne connait pas le contexte régional dans lequel de tels compromis vont se jouer."

 

The Guardian dit quant au rôle de l’Occident dans le ‘Printemps Arabe’, l'ancien Premier ministre britannique précise "qu’une politique active" doit être menée. Pour Blair, cela signifie de conseiller à un leader despotique "de changer, ou d’être changé,"

 

Blair a loué l'action commune Américano--Européenne en Libye, disant que la coopération militaire "a montré un leadership; qu'il y avait aussi, dans la région, le soulagement que l'on a montré envers ce leadership; bien qu’il y ait eu des critiques"

 

L’envoyé spécial au Moyen-Orient a dit qu'il aurait été impossible de laisser au pouvoir de la Libye le Colonel Muammar Khaddafi après la ‘permission de déposer’ Mubarak, en cause " les dégâts à la crédibilité et à la position de l'ouest " auraient été " irréparables".

 

Il a ajouté : "c’est ce que j'entends dans la formulation que l'inaction est aussi une décision,".

 

Il prend le cas cependant, qu’une intervention militaire n'est pas toujours le meilleur remède.

 

Il a soutenu ce qu'il a appelé "le changement évolutionniste", comme " dans les États du Golfe ".

 

Blair a dit que dans les pays qui se trouvent déjà sur " le chemin stable du changement " prennent le droit de le faire sans intervention militaire. Par contre Il a dit qu'un gouvernement outrepasse ‘la ligne acceptable’ quand il commence à commettre la violence contre ses civils, ignorant les efforts ou les appels à réformer, comme c’est le cas en Libye.

 

Blair a été Premier ministre du Royaume-Uni de 1997-2007

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :