Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Barack Obama, l’Arturo Ui du vingt-et-unième siècle

21 Janvier 2012 , Rédigé par mordeh'ai

Guy Millière pour www.Dreuz.info

20,janvier 2012

 

 Les mauvaises nouvelles venant de la Maison Blanche se  succèdent à un tel rythme que parfois il m’arrive d’être las  de les énumérer.

 

 Mais comme je dois constater que nul en France ne les évoque,Quotes_Fun-copie-1 sinon pour les présenter sous un jour si biaisé et si imprégné de stupidité aseptisée, que j’ai l’impression que les journaux français parlent d’une administration Obama que je ne connais pas, et dont je n’ai jamais entendu parler, car elle n’existe que dans les colonnes du Monde, du Figaro, de l’Express et de quelques autres publications, qui sont à l’information ce que l’insulte est à la politesse, je dois me faire violence et en parler quand même.

En quelques jours donc, le merveilleux Président que le peuple américain a élu en 2008 s’est employé un peu davantage à sinistrer son propre pays, à dévoyer ses institutions et à mettre le monde un peu davantage en danger. Comment ?

D’abord en décidant de coupes dans le budget de la défense américaine. Ensuite en procédant à des nominations en violant la constitution des Etats-Unis. Enfin en décidant de suspendre la construction de l’oléoduc XL Keystone. Commençons par le budget de la défense. Le 6 janvier dernier, Barack Obama a décidé d’amputer celui-ci de cinq cents milliards de dollars, ce qui débouchera sur une réduction du nombre de membres des forces armées de quinze pour cent, et conduira à l’interruption de plusieurs programmes d’équipement et d’innovation technologique. Obama a parlé de la nécessité de « tourner la page sur une décennie de guerre », comme si le monde était soudain devenu plus paisible. Il a évoqué aussi une « nouvelle stratégie militaire ».

L’ancienne stratégie consistait pour les Etats-Unis à disposer des capacités, si nécessaire, de mener deux guerres à la fois. La nouvelle stratégie ? Les Etats-Unis ne pourront plus mener qu’une guerre à la fois. Si une agression survient ailleurs ? Les Etats-Unis pourront faire de la « gesticulation ».

Nul doute que la Chine, la Russie et l’Iran sont très impressionnés. C’est sans doute pour cela qu’Ahmadinejad a fini par envisager d’accéder à la demande d’Obama, qui souhaitait récupérer le drone dont s’est emparé la République islamique : l’Iran va rendre le drone, mais à l’échelle de 1/80, sous la forme d’un jouet, un drone miniature que l’Iran a commencé à fabriquer pour les collectionneurs du pays qui veulent se moquer des Etats-Unis. Obama ayant deux enfants, il pourrait, très poliment, demander à Ahmadinejad un deuxième jouet, comme cela Sasha et Malia ne seront pas jalouses l’une de l’autre, et leur papa pourra leur faire un cadeau à chacune.

N’ayant aucune confiance en la « gesticulation » éventuelle, les pays du Golfe et l’Arabie Saoudite ont commencé à se rapprocher de la Chine.

Obama tourne la page effectivement. La présence militaire américaine au Proche-Orient appartiendra bientôt au passé. L’armée américaine est en train de perdre ses potentialités opérationnelles et sa capacité de dissuasion. Obama met, en supplément, la vie des militaires américains en danger, car un soldat moins bien équipé, dans une armée réduite, est plus vulnérable.

Passons aux nominations. Le Président des Etats-Unis peut procéder à des « recess appointments », nominations en période de vacances parlementaires, lorsque l’urgence l’exige et que le Congrès n’est pas en session : il doit sans cela faire ratifier toute nomination par le Congrès. Obama a procédé voici quelques jours, alors que le Congrès n’était pas en vacances parlementaires, à plusieurs nominations dont il savait à l’avance qu’elles seraient refusées par la Chambre des représentants républicaines......lire la suite

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :