Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Arrêtez le "zoomorphing des colons"!

2 Janvier 2012 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

 Par Giulio Meotti *

http://www.israelnationalnews.com/Articles/Article.aspx/11068

Publié: 31 Décembre, 2011

Adaptation française de Mordeh'aï ©2012

http://malaassot.over-blog.com/

 

Les dessinateurs occidentaux dépeignent souvent les "pionniers" comme des animaux. Les principaux motifs zoomorphes utilisés aujourd'hui pour les colons juifs sont des araignées, poulpe et vampire assoiffés de sang.

 

La diabolisation des «colons» et la manière dont la société israélienne se gargarise se réjouit avec malveillance de leur déplacement restera une tache indélébile sur l'histoire juive. Ils veulent transformer la ligne de défense de ces citoyens idéalistes en ligne de défense Maginot dans leur Massada.

 

Les "colons" de Judée et Samarie représentent un élément très constructif dans la nation juive. Ils servent sur les lignes de front et font les frais du terrorisme arabe, souffrant davantage de pertes humaines que tout autre secteur de la société juive.

 

Dans leurs communautés la peur d'être tué ou lapidé est palpable, et l'impact psychologique sur les enfants et les adultes est également énorme (la boucherie d’Itamar est devenue simplement une autre entrée, bien que particulièrement barbare, sur la longue liste des victimes juives des terreurs palestiniennes).

 

 "Les colons" ont assumé le rôle d'une nouvelle avant-garde juive remplissant le vide laissé après que les élites laïques des débuts de l'État ont disparu. Leur patriotisme et l’amour de la terre ont transformé beaucoup d'entre eux en modèles zélateurs. Mais la manière dont les habitants de la Judée et la Samarie sont dépeints est déconcertante. On se souviendra comme un cas précurseur dans l'histoire de diffamations sanglantes.

 

"Les colons" sont traités seulement d'une façon; ou ils sont considérés moins que des êtres humains. Leurs villages sont marqués "illégaux" et à la fin ils constatent qu’eux-mêmes sont devenus "des êtres illégaux". Parias, Diffamé Vilipendés comme les ennemis de l'état et des fardeaux inutiles pour le "budget de la défense.

 

Les dessinateurs occidentaux dépeignent souvent les "pionniers" comme des animaux. Les nazis ont utilisé des techniques de déshumanisation jetant les bases de l'extermination physique de ces "parasites" étiquetés, les Juifs..

 

L’étiquetage de la population juive de Judée et Samarie comme "illégitime" agit dans les mains des terroristes, comme peindre une grande cible au dos de chaque "colon" juif.. Certains médias juifs ont créé une atmosphère d'hystérie et de haine contre la communauté " entière des pionniers. Il est temps de mettre un terme à la criminalisation de milliers de Juifs et leur réduction à la citoyenneté de seconde zone. Les Juifs en Judée et Samarie vivent dans l'incertitude constante, n'ayant aucune certitude s'ils garderont les maisons pour lesquelles ils ont travaillé dur et ont risqué beaucoup.

 

Ils entendent des pronostics distincts des différents gouvernements. Certains les encourageaient à croire qu'ils resteront sous souveraineté israélienne, les autres leur disaient que leur seul choix sera de vivre sous un régime dictatorial arabe ou renoncer à leurs maisons et à trouver une place en deçà des lignes d'armistice Israël de 1949.

 

Ils sont Juifs et s'exposent eux et leurs enfants chaque jour au danger (et payent un lourd tribut dans le sacrifice de vies innocentes) parce qu'ils croient que, ce faisant, ils préservent le caractère sacré, assurant la sécurité à long terme et préservent l'honneur de l'État d'Israël et de son peuple.

 

Malheureusement, Israël leur envoie maintenant un troublant message que le sang de ceux qui vivent du mauvais côté d'une ligne imaginaire sur une carte n'est pas aussi rouge que celui coule dans les veines de leurs compatriotes.

 

Les nuits en Judée et Samaria sont très longues.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :