Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Cédera ou cédera pas ?

22 Septembre 2009 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Réflexions

Par GIL HOFFMAN
pour JPost 22.09.09

Le Likoud soutient le Premier ministre Binyamin Netanyahou dans la rencontre tripartite, prévue mardi avec le président américain Barack Obama et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Mais quelques grincements de dents se font entendre. Des ministres rebelles spéculent sur les capacités de résistance du Premier ministre face aux pressions américaines. Binyamin Netanyahou, le ministre de la Défense Ehoud Barak et le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, ne seront pas les seuls hommes politiques israéliens à se rendre mardi aux Etats-Unis. Ils seront rejoints par l'opposant le plus féroce au processus de paix à la Knesset, le rebelle du Likoud Danny Danon.

Danon se rend à New York pour rencontrer des responsables juifs et des membres du Congrès pour faire pression sur Netanyahou. Son objectif : faire en sorte qu'il adhère plus fidèlement à la ligne du Likoud et ne capitule pas devant Obama et les Palestiniens. Danon a mis en garde le Premier ministre contre ce qu'il considère être un piège tendu par le président américain : "Toute concession de Netanyahou ne satisfera ni Obama ni les Palestiniens, cela ne mènera à rien… Personne ne se souvient aujourd'hui que Netanyahou a cédé sur l'Etat palestinien à l'université Bar-Ilan [en juin dernier]." "Tout ce qu'il a dit est aujourd'hui considéré comme acquis, et à New York, Obama demandera davantage.

La véritable pression américaine commence maintenant.

" De son côté, le ministre sans portefeuille Bennie Begin croit en la capacité de Netanyahou à lutter pour les intérêts israéliens : "Les Palestiniens se trompent. Ils ont cru à tort que la tête d'Israël leur serait livrée [non pas sur un plateau d'argent mais] sur une assiette en plastique de McDonald. Ce n'est pas prêt d'arriver." Le dirigeant du parti ultra-orthodoxe, Shas, est également "convaincu que Netanyahou défendra les intérêts face aux pressions américaines".
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :