Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

"Les Juifs qui vendent aux Arabes sont nos ennemis !"

3 Septembre 2009 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Monde juif (halakha-min'hag)

Par MATTHEW WAGNER
pour JPost
02.09.09

( Bravo enfin une décision qui compense celle des Arabes de ne pas vendre des terres aux Juifs. Dommage que ce ne soit pas le gouvernement qui ait pris cette décision plutot que de faire voter la libéralisation des terres de l'Etat....à la Knesset........Mordeh'aï)

Sanctions en perspectives.

"Tout Juif qui vendra des terres à un Arabe en Israël ne sera pas autorisé à diriger la prière à la synagogue, n'aura pas le droit de faire une bénédiction lors de la lecture de la Torah, ne comptera pas parmi les 10 hommes nécessaires à la prière publique (minyan), et sera considéré comme un complice des ennemis d'Israël",
selon une décision halakhique publiée lundi soir par un groupe de rabbins se faisant appeler "Le nouveau Sanhédrin".

Le professeur Hillel Weiss, porte-parole du groupe, tente de rassurer néanmoins : bien que le vendeur en question aide les ennemis du peuple juif, il ou elle n'est pas coupable d'un péché passible de la peine de mort. Parmi les rabbins responsables de la décision figurent : le grand rabbin de Safed, Shmouel Eliyahou, le rabbin Yaacov Yossef - fils du rav Ovadia Yossef, chef spirituel du parti Shas - et le rav, et ancien député, Menahem Poroush.

 "Ces dernières années, un phénomène nouveau est apparu : les Arabes achètent des maisons et des terres dans les quartiers juifs. De cette façon, ils prennent progressivement possession de nos quartiers", ajoute le "Sanhédrin". Le grand rabbin Eliyahou déclare pourtant, de son côté, qu'il n'a pas signé la décision halakhique. "Chaque communauté a le droit d'appliquer les sanctions qui lui semblent nécessaires à ceux qui vendent des terres aux Arabes", a-t-il cependant précisé. Selon lui, les contrats de vente entre populations juive et arabe auraient notamment progressé en raison d'initiatives financières récentes d'Europe et d'Arabie Saoudite dans ce sens.

La Halakha interdit la vente des terres d'Israël, appartenant à des Juifs, à des non-Juifs. Cependant, rien n'empêche une telle personne de participer aux prières.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :