Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Meeting pour une " Ecologie Hébraïque "

22 Mai 2009 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Monde juif (halakha-min'hag)

 Vendredi 05/22/2009
par Shraga Blum pour actu.co.il

Une rencontre d’un genre nouveau s’est déroulée il y quelques jours au Musée d’Ein-Yaël, petite localité située dans la bordure de Jérusalem. Elle réunissait des Israéliens de tous bords, allant de la kippa crochetée aux chemises bleues de l’Hashomer Hatsaïr, des « H’ozerim Bitschouva » aux anciens religieux reconvertis dans le  "New Age", et des kibboutznikim aux citadins.

En arrivant sur les lieux, les participants étaient déjà accueillis par un panneau sur lequel était inscrit un enseignement du Midrash Kohelet Rabba, dans lequel D-ieu s’adresse à Adam en lui montrant les arbres de la Création : " Regarde et sache que tout ce que J’ai créé, je l’ai créé pour toi. Prends garde à ne pas détruire Mon Monde, car si tu le fais, il n’y aura personne après toi pour réparer "

Ce symposium était le premier organisé par l’association " Nature hébraïque " qui veut faire prendre conscience à la population de l’urgence d’une politique environnementale, et surtout, que la tradition juive contient tous les éléments pour lutter contre la pollution et protéger la nature. Dans une ambiance extrêmement unitaire et agréable, les participants échangeaient idées et suggestions, et travaillaient par ateliers sur des thèmes alliant la technologie moderne, les méthodes écologiques juives antiques, le tout avec Bible à la main, et un regard sur les textes fondateurs de la Nation hébraïque.
Se promenant entre groupes de travail, mini-conférences, étalages des livres, stands de dégustation « bio » ou jeux interactifs, individus et familles entières ont pu vivre ensemble un moment rare de convergence autour d’un thème d’avenir et ô combien lié à l’amour d’Erets Israël. Une femme, par exemple, montrait à son enfant un livre d’un style nouveau, présentant des personnages respectueux de la nature, expliquant au lecteur comment faire pousser des légumes selon la halakh’a ou comment on amassait les épluchures dans des tas à part pour en faire de la récupération, à l’époque du Talmud. Le " compost "  existait déjà !
Présents aussi des responsables associatifs et éducatifs, ainsi que des entrepreneurs, qui veulent traduire cette initiative dans des projets éducatifs, sociaux ou touristiques destinés au grand public. Tous les participants étaient d’accord sur le fait que "Judaïsme et Ecologie " sont intimement liées, et que le Retour du Peuple juif sur sa Terre doit s’accompagner automatiquement d’un soin particulier à apporter à ce précieux cadeau.
"Malheureusement " , notaient certains, " on ne voit pas toujours de lien entre l’amour porté à la Terre d’Israël, et un engagement conséquent envers la protection de l’environnement ". Des critiques aussi envers les autorités spirituelles en général, " qui n’ont jamais placé l’écologie en tête des priorités ".

Le Rav Melchior, ancien député, et président de l’association " Nature hébraïque ", déclarait " qu’il était temps que le Peuple juif installé en Erets Israël prenne ses responsabilités envers cette Terre que D-ieu lui a donné en héritage ".
Ce " chantier " est idéal pour devenir un champ d’action partagé entre religieux et laïcs qui ont en commun l’amour d’Erets Israël. Une terre appartient à celui qui en prend soin.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :