Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Réflexions sur l'initiative arabe pour la paix

28 Avril 2009 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Politique

Réflexions sur l'initiative arabe pour la paix - Joshua Teitelbaum 28/04/2009

Il existe dans l'initiative arabe pour la paix des développements significatifs et positifs sur la position arabe et l’avenir d’Israël au Proche-Orient. D’abord et avant tout, c'est une offre qui mettra fin au conflit. Lorsqu’on compare cette initiative aux célèbres « trois non » prononcés par la Ligue arabe à Khartoum, en juillet 1967, un mois après la fin de la guerre des Six Jours, un progrès substantiel a été sans doute commis. Pour cette raison, Israël devrait présenter sa position dans un aspect positif dans le cadre des questions importantes qui seront soulevées dans toute négociation de paix avec les Arabes. Toutefois, Il convient de s’abstenir d’accepter cette initiative comme base de négociations, parce qu’elle contient des éléments sérieux et incompatibles, comme le retour des réfugiés palestiniens et le retrait aux lignes d'avant 1967. Israël devrait également rejeter le « tout ou rien » des Saoudiens et de la Ligue arabe. Construire la paix est un processus de négociations, et non pas un diktat. Il est probable que la nouvelle administration américaine dirigée par le président Obama, emploiera des efforts diplomatiques pour tenter d'appliquer cette initiative arabe. Pourtant, lors d’un sommet arabe extraordinaire, réuni par le Qatar à Doha, le 16 janvier 2009 (et boycotté par l’Egypte, la Jordanie et l’Arabie saoudite), le Président syrien Assad a déclaré que l’initiative arabe est « déjà morte ». Trois jours plus tard, le 19 janvier 2009, les dirigeants arabes se sont à nouveau rencontrés au Koweït pour un sommet déjà prévu. Le roi de l’Arabie Saoudite, Abdallah a déclaré devant cette assemblée: « Israël doit comprendre que le choix entre la guerre et la paix ne sera pas toujours disponible et l’initiative arabe est à l'ordre du jour actuellement mais elle ne restera pas indéfiniment. » Les mêmes sentiments ont été exprimés par le Secrétaire général de la Ligue arabe, Amer Moussa. D’autres dirigeants saoudiens sont allés plus loin dans leurs propos, en menaçant la communauté internationale ainsi que l'avenir des relations américano- saoudiennes. Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Saoud al-Faysal, a averti, dans un discours prononcé au Conseil de Sécurité, l’ensemble de la Communauté internationale : " Le Conseil de Sécurité devrait traiter nos questions légitimes avec sérieux et responsabilité et basées sur nos principes, sinon, nous serons contraints de tourner notre dos et reconsidérer les autres options.» Dans un article paru dans le Financial Times, l’ancien ambassadeur saoudien à Washington, Turki al-Faysal a fortement mis en garde la nouvelle administration d’Obama : « Si les Etats-Unis veulent continuer à jouer le rôle de dirigeant au Proche-Orient et garder intactes leurs alliances stratégiques – en particulier leur relation spéciale avec l’Arabie Saoudite- Ils leurs faudrait réviser radicalement leurs politiques vis-à-vis d'Israël et de la Palestine. » Le Président Obama a déjà manifesté son point de vue et celui-ci est plus proche de la position israélienne. Dans un communiqué, il a déclaré que « l’initiative de paix arabe comprend des éléments constructifs qui pourraient contribuer à faire avancer ces efforts de paix. Actuellement, les Etats arabes doivent agir dans le cadre de leur promesse et de leur initiative et sont appelés à soutenir le gouvernement palestinien dirigé par le président Abbas, et le premier ministre Fayad, et prendre des mesures envers la normalisation des relations avec Israël, en s’opposant à l’extrémisme qui nous menace tous. »[.....................]
 Lire la suite http://www.jcpa-lecape.org/ViewArticle.aspx?ArticleId=209
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :