Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Hamas au sein de l’AP?pression d'Obama sur Israel continue ?

27 Avril 2009 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Politique

Obama acceptera-t-il la présence du Hamas au sein de l’AP ?

Les Etats-Unis s’apprêtent-ils à amorcer un tournant décisif dans leur politique proche-orientale et à accepter la présence du Hamas au sein de l’Autorité palestinienne ?

 

C’est une question qu’on peut se poser en prenant connaissance d’un article du Los Angeles Times qui indique lundi matin que l’administration américaine a demandé au Congrès de procéder à un amendement de la loi qui permettrait aux Américains de poursuivre leur aide à l’AP même si le Hamas entre dans le nouveau cabinet, ditd’union nationale”. 

 

Jusqu’à présent, la loi américaine posait trois conditions à l’AP pour qu’elle puisse bénéficier de l’aide des USA. Elle devait reconnaître la légitimité d’Israël, repousser toute manifestation de violence et accepter les accords conclus par le passé. Et pour l’instant, le Hamas, en tant qu’organisation (terroriste) n’entre pas dans ces critères.  

 

Si des changements sont opérés, comme certains le souhaitent aux Etats-Unis, et si les différentes factions palestiniennes trouvent un terrain d’entente, malgré leurs rivalités constantes, la nouvelle administration américaine pourrait continuer à procurer de l’aide à l’AP. Une condition est toutefois toujours posée: que les membres du cabinet palestinien soutenus par le Hamas respectent les critères posés. 

Ces positions vont totalement à l’encontre de celles prônés par l’administration Bush qui s’est toujours opposée à un pouvoir commun de l’Autorité palestinienne, avec la participation du Hamas et a salué avec satisfaction la chute du “cabinet d’union”, en 2007 après quelques mois seulement à la tête de l’Autorité palestinienne.   

 

Ceux qui soutiennent Israël au Congrès se sont indignés de ces propositions de changements, pourtant prévisibles. L’un d’entre eux, le sénateur Mark Stevens, a protesté auprès de la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton la semaine dernière, en soulignant que ce genre de procédé équivalait à reconnaître un pouvoir “ne comprenant que quelques membres nazis”.

Lors d’un débat au sein de la commission des Budgets, qui examinait la demande de l’administration américaine de verser 840 millions de dollars aux Palestiniens, Mme Clinton a souligné qu’aucune aide ne serait octroyée au Hamas ou à toute autre entité dont il avait le contrôle”.


Clair Dana-Picard  Israel Actualités/Arutz7

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :