Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

L’agence de l’eau envisage des mesures d’urgence

8 Avril 2009 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Société

Après avoir été plus ou moins ignorée, la crise de l’eau qui s’est abattue sur Israël, va finalement être prise en main et des mesures drastiques sont prévues pour réduire l’utilisation d’eau. L’agence de l’eau a récemment conclu sa campagne médiatique “Israël s’assèche” en faisant état d’un succès de l’opération auprès du public israélien. Pour la première fois depuis cinq ans, l’usage individuel d’eau n’a pas augmenté. Il a au contraire chuté de 12 %. Malheureusement, cela ne suffira pas à épargner Israël de la sécheresse. C’est pourquoi après Pessah, l’agence de l’eau lancera une nouvelle campagne, surnommée cette fois “Nous devons sauver la Kinnereth.” Le niveau du lac de la Kinnereth (Mer de Galilée), le plus important réservoir d’Israël, est actuellement inférieur à 213,35 mètres sous le niveau de la mer - 35 cm en dessous de la ligne rouge inférieure. Ce niveau est dangereusement faible, car l’usage habituel de l’eau le fera encore chuter pour atteindre 215 mètres sous le niveau de la mer. Les eaux de la Kinnereth sont à quelque 4,5 mètres sous le niveau maximal, auquel les barrages de retenue doivent être ouverts pour éviter une inondation. La dernière a eu lieu au début de l’année 1993. Israël est maintenant bien loin de cette situation, après avoir subi cinq hivers d’affilé pendant lesquels les précipitations ont été inférieures à la moyenne. “L’utilisation de l’eau a diminué, mais à moins d’avoir un hiver particulièrement pluvieux, la situation ne risque que d’empirer et non de s’améliorer. Pendant l’année 2009, nous allons devoir prendre des mesures supplémentaires”, a affirmé le Professeur Ouri Chani, directeur de l’agence de l’eau, au cours d’une conférence de presse. D’après Chani, ces mesures comprendront des taxes imposées aux agriculteurs et particuliers qui dépasseront les quotas, des restrictions sur l’arrosage des pelouses et l’ajout d’inspecteurs autorisés à donner des amendes à ceux qui violeront la nouvelle réglementation. Des gadgets permettant de faire des économies d’eau seront distribués comme cela a déjà été fait en Australie, Espagne et France. Les consommateurs recevront un sablier pour limiter le temps qu’ils passent dans la douche. En outre, 100 millions de m3 seront coupés des quotas accordés aux agriculteurs. Les employés de l’union de l’eau ont protesté contre ces mesures. “L’agence de l’eau ne fait rien de nouveau, elle renforce des mesures déjà existantes, mais l’économie d’eau par les particuliers n’a aucune chance de résoudre notre problème national.” Ces mesures sonnent aussi le glas des cultivateurs de pelouse, qui vont rapidement se trouver privés de clients. Les vendeurs de pelouses synthétiques profiteront au contraire de ces restrictions, qui contraindront les amoureux du vert à opter pour un succédané. En outre, le gouvernement a l’intention d’augmenter le dessalement. Cinq usines de dessalement temporaires, qui ont coûté 300 millions de shekels, seront opératives dès l’an prochain, en attendant l’ouverture d’usines permanentes dans 3 à 5 ans.

par Yael Ancri pour A7
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :