Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

La Tunisie boycott "Viva Palestina"

1 Mars 2009 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Dépêche

"Viva Palestina", vous connaissez ?
La caravane « Viva Palestina » de soutien à Gaza est partie de Londres le 14 février dernier. 120 véhicules transportant des médicaments, des vivres, des couvertures et du matériel médical (et probablement des armes et explosifs) sont en chemin vers Gaza... Après avoir traversé le Maroc, l'Algérie a ouvert pour la première fois en 15 ans, sa frontière pour laisser passer le convoi... Qui est ensuite passé en Tunisie... D'ou il vient d'être expulsé officiellement ! Avec, à leur tête, le parlementaire britannique George Galloway, la caravane a été directement refoulée à la frontière Lybienne. Celle-ci à du reprendre sa route, vers la Libye, avant de traverser l’Egypte et essayer d'entrer à Gaza.Viva Palestina devait initialement traverser la frontière algérienne et passer par Tunis, Sfax et Gabes en suivant la côte avant de rejoindre la fontière libyenne au niveau de Ras Jdayr. Mercredi midi, la caravane a été officiellement accueillie par le gouverneur de Jandouba au point de passage de Malloula dans le gouvernorat de Tabarka (nord-ouest) dans la zone frontalière entre l’Algérie et la Tunisie. Ensuite la caravane a été contrainte d’emprunter un parcours plus long que prévu, et passer par l’intérieur du pays, traversant les gouvernorats de Kasserine et Gafsa, régions les moins peuplées sur des routes en très mauvais état (ce qui n’est pas le cas du parcours côtier initial). Les autorités ont imposé le nombre de personnes représentant l’UGTT (Union Générale des Travailleurs Tunisiens) ayant le droit d’accueillir la caravane à ..... 10 personnes, les syndicats d’avocats, de journalistes, la LDH et le PDP (parti progressiste) ont été mis quant à eux carrément à l’écart. Les membres "du parti" ont eux accueilli la caravane aux cris de "Ben Ali 2009" et "Vive Ben ALi".
 La caravane s’est arrêtée pour passer la nuit à l’extérieur de la petite ville de"El Kettar" de 14.000 habitants située à 18 kilomètres au sud-est de Gafsa. La dernière étape tunisienne a été Gabès, arrivée du convoi à 10h. La caravane a été emmenée puis séquestrée dans un complexe sportif avec interdiction de sortir de ce … pour sa propre sécurité. Ensuite le convoi a été escorté pour rejoindre deux hôtels afin de se reposer. La police a mis en place un cordon de sécurité autour des deux hôtels ’El-shams’ et ’El-waha’ de la ville de Gabès à 300m à la ronde : aucun contact avec la population n’a été possible.
En quittant Gabès (bien escortée... hospitalité tunisienne oblige), la caravane, a eu pour consigne de ne s’arrêter dans aucune autre ville ou village tunisien jusqu’à la frontière libyenne.Tout au long du parcours tunisien, la population a été maintenue à l’écart par un déploiement policier impressionnant ....
La première réaction vient de Noel Mamère... Le maire de Bègle qui a  vivement soutenu ce projet, se dit contrarié par la réaction tunisienne tout en voulant obtenir plus d'information sur ce qu'il s'est passé.
Cette affaire, qui contrarie beaucoup les sites pro-palestiniens, antisionistes et antisémites, est pourtant le simple reflet de la réalitée actuelle. Tout le monde désapprouve les palestiniens pour leur attitude qui n'apportera rien si, ces derniers, continuent de soutenir le terrorisme aveugle du Hamas. L'heure est, même pour les gouvernements arabes, au boycott du Hamas... Et l'on ne s'en plaindra pas !

source : l'actu vue par JSS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :