Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 23:23

Miguel Garroté,  mardi 27 janvier 2009  
   Un officier de tsahal a été tué et trois soldats blessés aujourd’hui mardi 27 janvier 2009 dans l’explosion d’une bombe détonée au moment du passage d’un véhicule de l’armée israélienne près du point de passage de Kissoufim,  à la frontière israélienne du sud de la bande de Gaza,  contrôlée par huit milices terroristes palestiniennes,  notamment celle du Hamas.  Il s'agit du premier Israélien tué depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu.  Les premiers affrontements entre soldats de tsahal et terroristes palestiniens se sont produits lundi 26 janvier à la frontière entre Israël et la bande de Gaza.  L'explosion qui a tué un officier israélien et blessé trois soldats israéliens a été provoquée par une bombe placée à l’endroit susmentionné.  Par ailleurs,  un obus de mortier a été tiré aujourd’hui mardi 27 janvier par des terroristes palestiniens depuis la bande de Gaza en direction de la région civile israélienne de Hevel Eshkol.

-

Des tractations sont en cours entre Israël et le Hamas sous les auspices de l'Egypte en vue d'une trêve consolidant le fragile cessez-le-feu actuellement en vigueur.  Depuis 2001,  quelques 8000 missiles,  roquettes et obus ont été tirés par les huit milices terroristes de la bande de Gaza,  dont la milice armée du Hamas,  sur des civils israéliens vivant autour de cette la bande,  mettant ainsi un million d’Israéliens sous cette menace.  Cela dit,  quelques voix commencent à s’élever - enfin - pour définir le Hamas tel qu’il est et non pas tel qu’il prétend être,  avec la bienveillante complicité de nombre de médias.

-

En effet,  le Hamas n’est qu’une secte politico-religieuse,  extrémiste et mafieuse,  qui sacrifie sa propre population civile,  selon les dires des Palestiniens et des Egyptiens eux-mêmes,  pour peu qu’ils aient la possibilité de s’exprimer sans encourir de menaces (voir à ce propos les articles publiés,  par exemple,  sur Politique Arabe de la France et sur Metula News Agency).  Et de ce fait,  l’actuelle tentative d’aboutir à une trêve n’est pas si simple.

-

Car en admettant que le Hamas signe une trêve,  rien n’empêche ce même Hamas de considérer la trêve signée comme un vulgaire bout de papier conclu avec des non musulmans,  et donc sans valeur réelle au regard de l’islam à la sauce hammassoïde.  En réalité,  la seule urgence est de mettre en place les structures nécessaires pour stopper définitivement l’introduction d’armements et de munitions,  notamment des missiles,  des roquettes et des obus dans le bande de Gaza.  En outre,  il faut prendre en compte le contexte régional.

-

A cet égard,  lundi 26 janvier 2009,  le ministre égyptien des Affaires étrangères Ahmed Abou el-Gheit a déclaré que « Téhéran est en grande partie responsable de ce qui s'est passé dans la Bande de Gaza ».  « L'Egypte a quant à elle adopté une position forte durant l'offensive israélienne et tous oeuvrent maintenant selon cette position »,  a ajouté Ahmed Abou el-Gheit.

-

« Il ne fait aucun doute que l'Iran va tenter,  et tente déjà,  de fournir à nouveau des missiles au Hamas »,  a déclaré,  de son côté,  le ministre israélien de la Défense Ehoud Barak,  à l'ouverture du Congrès de Jérusalem,  lundi 26 janvier.  « Nous devons agir avec détermination envers Téhéran afin d'enrayer sa course à l'arme nucléaire »,  a-t-il ajouté.  En visite à Jabaliya dans le nord de la bande de Gaza,  le commissaire européen à l’aide humanitaire,  Louis Michel,  a affirmé,  lundi 26 janvier que le Hamas avait une « responsabilité écrasante » dans la guerre qui a ravagé le territoire palestinien,  parlant d’un « mouvement terroriste qu’il faut dénoncer comme tel ». 
(
lire la suite sur drzz info ) Kyrie Eleison.   Ce n’est pas du latin.   C’est du grec.  Et ça veut dire Seigneur prends pitié.

 

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai - dans Réflexions