Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

La France contre la "croissance naturelle" de Judée-Samarie?

8 Décembre 2008 , Rédigé par mordeh'ai Publié dans #Politique

 Par MICHAEL FREUND 12.04.08     http://fr.jpost.com/servlet/


Pour une nation qui s'est longuement enorgueillie de sa culture de l'amour et de la romance, il paraît pour le moins étrange que la France déclare la guerre au droit de se reproduire.
C'est pourtant ce qu'elle est en train de faire en condamnant la procréation juive dans certaines parties d'Israël.

Lundi, le Haaretz a publié un document de l'Union européenne sur le conflit israélo-palestinien. Le mémoire a été rédigé par le ministère français des Affaires étrangères à la période où la France dirige la présidence de l'Union européenne.


Le document indique qu'Israël doit cesser l'expansion des communautés juives en Judée-Samarie en ces termes : l'Europe "réclame le gel total de toutes les activités des blocs d'implantations, y compris de sa croissance naturelle".

Que veut dire la France par "croissance naturelle" ? D'après les démographes, trois facteurs entrent en compte dans la croissance naturelle d'une population : la fertilité, la mortalité et la migration.


En d'autres termes, il s'agit du nombre de naissances moins le nombre de décès, plus celui des flux de population.


Les communautés juives de Judée-Samarie sont des entités vivantes et dynamiques. Des enfants naissent, des adultes meurent, des nouveaux arrivent affluent, d'autres partent, les familles croissent et s'élargissent.

Par conséquent, la demande de la France et l'Union européenne est tout simplement impossible et absurde.

D'abord, Israël ne peut pas décider du moment auquel les gens meurent.

Concernant la migration, le seul moyen d'empêcher les gens de s'installer en Judée-Samarie serait d'adopter des interdictions sur la liberté de mouvement à la mode soviétique, ce qui serait totalement antidémocratique.


Ce qui laisse deviner que seule la fertilité doit être stoppée et que les relations maritales doivent être interdites au-delà de la Ligne verte.


Comment la France compte-t-elle s'y prendre pour arrêter un tel processus ? L'ambassade de France à Tel-Aviv va-t-elle distribuer des pilules contraceptives aux habitants de Maalé Adoumim ou de Shiloh ? L'Union européenne surveillera-t-elle l'ovulation des femmes d'Ariel et d'Efrat ?


Il est bon de rappeler que la Judée-Samarie est le coeur du peuple juif, le berceau de notre civilisation. En suivant les traces de nos ancêtres, il faut revenir et réclamer notre patrimoine national.

En outre, les Juifs ont le droit "naturel" de vivre où il leur plaît. Affirmer le contraire n'est rien de moins que de la discrimination.


Dire que les Juifs n'ont pas le droit de vivre librement dans certaines régions nous ramène aux sombres temps de l'époque de Vichy. Ces propos n'ont plus de place dans le monde d'aujourd'hui. Paris devrait mieux le savoir.

Cela fait plus de deux siècles qu'en France, la Déclaration des droits de l'homme affirmait dans son tout premier article que "les hommes naissent libres et égaux en droit".


Ces nobles sentiments ne s'appliquent pas moins aux Juifs qu'à n'importe qui d'autre, y compris aux habitants de Judée-Samarie.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :