Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

l'Etat "binational réclamé par les palestiniens

11 Août 2008 , Rédigé par mordehai Publié dans #Réflexions

Qorei : l'Etat "binational"11.08.08

Ahmed Qorei (Abou Alaa), qui dirige l’équipe de négociateurs palestiniens impliqués dans les pourparlers avec l’Etat hébreu, a déclaré dans la nuit de dimanche à lundi : «Si les israéliens continuent à repousser toutes nos propositions visant à fixer définitivement les frontières de l’Etat palestinien en adoptant le tracé d'avant 1967, il est possible que notre peuple se tourne vers la solution d’un Etat binational», autrement dit d’une «Grande Palestine» où les juifs ne constitueraient plus qu’une «communauté parmi tant d’autres».
Selon le diplomate palestinien, qui s’exprimait dans le cadre d’un rassemblement organisé à Ramallah par des militants du Fatah, «la formule des deux Etats séparés n’est réalisable qu’à la condition qu’Israël accepte toutes les exigences de l’Autorité palestinienne, et se retire de l’ensemble des terres de Cisjordanie occupée».

 

 C'est l’effet Kosovo et comme des enfants gâtés (bien que dans son cas il ne soit plutôt gâteux) : Ils ne peuvent pas avoir ce qu'ils veulent alors ils le volent à leur  voisin…et ce sera certainement avec la bénédiction du grand Satan et de l’UE pacifiste et colonisée.

 

 Et l’avis du Peuple Israélien, Qorei on s’assoit dessus ?

 

Ils récupéreraient un Etat tout “fait“, bâti, moderne, doté de toutes les institutions sociales, démocratiques et militaires. Il est vrai que cet Etat binational est réclamé à grands à cris  depuis fort longtemps par le journal Haaretz un journal post-sioniste avant l’heure’, de beaucoup d’écrivains, d’intellectuels post-sionistes, et du mouvement gauchiste Shalom Akhchav.

Cet Etat binational  serait le summum et la solution à leur idéal frustré depuis des décennies. ‘Pour illustrer ce scepticisme et cette arrogance, un article du rédacteur en chef de Haaretz à l’époque(1949), Gershom Schocken, demandant que l’Etat juif nouvellement créé change de symbole et abandonne la menorah – chandelier à sept branches – qu’il jugeait d’une « esthétique abominable incarnant le manque de goût, de culture et de sens esthétique du gouvernement israélien ». Cet extrait est révélateur – et presque prémonitoire – dans la mesure où il concerne un des symboles de l’Etat juif. Quatre décennies plus tard, en effet, le même Haaretz allait réclamer la modification du drapeau et de l’hymne national, coupables à ses yeux cette fois-ci, non plus de manque de goût, mais d’exclure la minorité arabe israélienne…’

 

On pourrait se poser la question combien de ces oligarches resteront pour y vivre dans cet Etat qu’ils appellent de leurs vœux?

 

Mordeh’aï

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :