Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

L'échange macabre

16 Juillet 2008 , Rédigé par mordehai Publié dans #Réflexions

 
L'échange macabre
Freddy Eytan   16/07/2008


     
   Depuis plusieurs années, on assiste avec effroi et désarroi à l'installation au nord d'Israël,  d'un mouvement terroriste religieux abject et armé jusqu'aux dents. Le parti de Dieu siège confortablement au sein du gouvernement libanais, dicte sa loi dans le pays et bafoue  les lois internationales fondamentales  en se moquant éperdument de la fameuse résolution 1701 de l'ONU, adoptée juste après la Deuxième guerre du Liban. 
La politique israélienne face au Hezbollah est un échec  cuisant et Jérusalem devrait changer de stratégie et de tactique. Les  gouvernements de cette dernière décennie  ont commis plusieurs erreurs graves en permettant le surarmement du Hezbollah  par l'Iran et la Syrie et en facilitant sa liberté d'action au Liban pour enfin négocier avec lui l'échange de prisonniers.
Il y a exactement deux ans, le gouvernement Olmert s'est lancé dans une guerre imprévisible pour ramener justement les deux soldats pris en otages par le Hezbollah. 24 mois plus tard, et suite à de longues et pénibles tractations et de fortes pressions, ces deux soldats retournent chez eux dans des cercueils. Cette guerre  a coûté la vie à 112 soldats de Tsahal et à 45 civils. Des milliers de maisons ont été détruites et  plus d'un million de personnes ont vécu durant 33 jours dans des abris. Cette guerre s'achève sans aucun résultat positif et par un échange macabre. 
L'obligation morale de l'Etat est sans doute primordiale pour les familles des victimes et s'inscrit dans la ligne de conduite de Tsahal depuis la création de notre armée. Certes, elle démontre notre attachement à nos fils et aux valeurs du judaïsme mais elle ne doit  pas être réalisée à n'importe quel prix et dans des conditions néfastes. Un homme d'Etat doit avant tout juger avec sagesse l'ensemble des intérêts stratégiques et diplomatiques et prévoir l'avenir de son pays dans le noble intérêt  de son peuple. Un homme d'Etat ne doit jamais agir par faiblesse devant un ennemi impitoyable. Son action devrait être dictée sans intentions partisanes. Le gouvernement devrait être inflexible face aux pressions de l'opinion publique et réfuter les  gains politiques à court terme.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :