Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

ETAT PALESTINIEN

15 Mai 2008 , Rédigé par mordehai Publié dans #Politique

Abbas : un Etat palestinien avec Jérusalem pour capitale par Claire Dana Picard
jeudi 15 mai 2008 - 15:19

Une semaine après les festivités du Yom Haatsmaout, la Journée de l'Indépendance de l'Etat d'Israël, les Palestiniens ont marqué officiellement la Nakba, c'est-à-dire la "catastrophe" que constitue pour eux la création de l'Etat d'Israël. 

La sirène a retenti pour annoncer le début des cérémonies. Les Palestiniens, reproduisant parfaitement le geste des Israéliens, ont alors observé deux minutes de silence. De nombreux rassemblements ont eu lieu dans différents secteurs de Judée-Samarie et de Gaza.

Près de 400 Palestiniens, affiliés au Hamas, ont entamé à cette occasion une marche, en début d'après-midi, en direction du passage d'Erez dans le nord de la bande de Gaza. Ils comptaient franchir la barrière et semer des troubles sur place. Les soldats de Tsahal ont tiré en l'air pour éloigner les émeutiers qui se sont finalement dispersés.

La cérémonie centrale s'est déroulée à Ramallah sous la présidence du chef de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. S'exprimant devant les caméras de télévision, Abbas a déclaré que "la poursuite de l'occupation et de la Nakba n'apporteraient certainement pas la sécurité à Israël". Et d'ajouter :"Seule la fin de l'occupation permettra d'instaurer la sécurité, c'est ce qui a toujours été prouvé tout au long de l'histoire des conquêtes dans le monde".

Abbas a ensuite prétendu être "surpris" de voir qu'Israël "ne répondait pas aux appels de paix". "Après 60 ans, a-t-il encore affirmé, je répète une nouvelle fois que notre main est tendue vers la paix qui constitue pour nous un choix stratégique. Après 60 ans, le moment est venu pour le peuple palestinien de créer son Etat indépendant dont la capitale – et le cœur – doit être Jérusalem".

Abbas a encore indiqué que "les implantations détruisaient tout espoir de paix, et que toute construction dans ces localités, en particulier dans la région de Jérusalem et de E-1 (entre Maalé Adoumim et la capitale) devaient cesser afin de ne pas laisser passer l'occasion de conclure la paix".

Dans son discours, Abbas n'a pas oublié de rappeler que "tout accord devait inclure impérativement la question des "réfugiés". Et pour ne laisser planer aucun doute sur ses intentions, il a évoqué le souvenir de son prédécesseur, le chef terroriste Yasser Arafat, qui a "apporté sa large contribution au combat des Palestiniens".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :