Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

La Syrie durcit les positions,

12 Mai 2008 , Rédigé par mordehai Publié dans #Point de vue

La Syrie durcit les positions,  et se rétracte concernant les  ballons d'essai de paix adressés vers Israël (adaptation française Mordeh’aï)

 

DEBKAfile’s Middle East sources : signalent que dans les dernières 48 heures, Damas a  eu de nouvelles, intransigeances et positions politiques émises par des canaux divers. Ces dernières sont dues à la situation difficile du  premier ministre israélien Ehud Olmert et des victoires rapides que son allié, le Hezbollah, a réalisé au Liban :

 

1. Les chefs de l’opposition Israélienne en remplacement d’ Olmert ne sont seulement capables que de faire la guerre- pas la paix, selon des fuites provenant de Damas vers les médias arabes. C'est pourquoi les officiels syriens prétendent avoir dévoilé pour la saborder la rencontre secrète prévue  entre fonctionnaires israéliens et syriens en Turquie,  sachant qu’elle ne mènerait nulle part.

 

 2. L'offre du Premier ministre israélien de renoncer à  tout le Golan pour la paix a été de même largement répandue par Damas pour discréditer et nuire  au Premier ministre israélien chez lui.

 

3. Un autre message a informé Jérusalem quelque soit l’accommodation avec Damas elle n’était possible qu’avec un accord de paix avec Beyrouth - ou plutôt avec les maîtres réels du Liban, le Hezbollah soutenu par l’Iran.

 

4. Israël doit restituer les Fermes de Shebaa enclave sur le Mont Hermon.

 

5. Les relations entre la  Syrie et l'Iran ne sont d’aucune manière l'affaire d'Israël. C'était en référence aux demandes au régime d’Assad de geler ses liens avec Téhéran et ceci était  un préalable à un accord de paix.

 

6. Quant à la demande américano-israélienne que la Syrie arrête d'héberger l’état major terroriste, Damas conseille à Israël de se débrouiller avec la dernière déclaration du Chef politique du Hamas, Khaled Meshaal qui a dit que le Hamas est prêt à accepter - sans reconnaitre - Israël dans les frontières  d’avant la  guerre de 1967 et offre une trêve informelle à long terme. La Syrie constate que rien n’est à discuter avec Israël concernant

le Hamas.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :