Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Si les Palestiniens Veulent l'Indépendance, Ils leur faudra payer beaucoup plus pour cela maintenant; combattre les voyous à l'ONU; le terrorisme incendiaire du Hamas !

2 Juillet 2018 , Rédigé par mordeh'ai

Par Elder of Ziyon
 
http://elderofziyon.blogspot.com/2018/06/0629-links-pt1-if-palestinians-want.html
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien
 

Si les Palestiniens veulent l'indépendance, ils devront payer beaucoup plus pour cela maintenant

Lorsque les Palestiniens ont refusé des accords de paix - qui leur auraient donné un statut d'Etat et une part de Jérusalem - d'Ehud Barak et de Bill Clinton en 2000 et 2001, puis une offre encore plus généreuse d'Ehud Olmert avec le soutien de George W. Bush, ils croyaient que le temps était de leur côté. Ils ont supposé que finalement les Américains et le reste du monde obligeraient les Israéliens à acquiescer à toutes leurs demandes. 

Mais ce n'est pas ainsi que l'équipe Trump l'envisage. En ce qui les concerne, la puissance économique et militaire d'Israël, combinée au déclin du soutien aux Palestiniens de la plus grande partie du monde arabe - et à leur concentration sur l'Iran, a modifié les termes du conflit. Ils considèrent les Palestiniens comme l'équivalent moral d'un propriétaire coincé avec une propriété hors de prix et délabrée que personne ne veut.

Comme Adam Entous l'a écrit récemment dans le New Yorker, en privé, l'ambassadeur américain David Friedman a comparé l'approche américaine à la structuration d'un «accord de type banqueroute» pour les Palestiniens. S'ils s'attendent à recevoir quoi que ce soit des Américains et des Israéliens, ils devront en prendre moins qu'ils ne l'espéraient au départ, pas plus. 

L'équipe de Trump voit les Palestiniens s'éloigner des offres de Barak et d'Olmert comme s'il manquait une occasion d'acheter des actions de Google il y a 20 ans. Tout comme ils aimeraient obtenir le prix d'aubaine qu'ils auraient pu avoir auparavant, s'ils veulent l'indépendance, ils devront payer beaucoup plus pour cela maintenant.

Abbas a gaspillé la présidence d'Obama. Obama était plus bienveillant aux Palestiniens et plus enclin à faire pression sur Israël qu'aucun de ses prédécesseurs, mais Abbas ne l'a même jamais rencontré à mi-chemin et a même miné ses efforts par de futiles incursions à l'ONU. 

Le conflit avec le sionisme n'a jamais été à propos de l'immobilier ou de tracer des lignes sur une carte. Après un siècle de Palestiniens contestant le droit d'Israël à être là, il n'est pas clair qu'Abbas ait la volonté ou la capacité d'accepter un Etat à n'importe quelles conditions. Mais la triste vérité pour les Palestiniens est que la valeur de ce qu'ils sont susceptibles d'être offerts à l'avenir est en baisse, pas en hausse.

David Singer: Faux récit qui hante l'OLP comme Trump hante les cours des Etats Arabes

Nabil Abu Rudeineh, porte-parole du président de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Mahmoud Abbas, a réagi avec colère aux efforts diplomatiques intensifs du président Trump pour obtenir l'accord de l'Egypte, de la Jordanie, du Qatar et de l'Arabie saoudite; du conflit arabo-juif.  

Rudeineh a fulminé: 

"La délégation américaine devrait abandonner l'illusion que la création de faux faits et la falsification de l'histoire vont l'aider à vendre ces illusions."

Créer des fausses informations et falsifier l'histoire est une affaire de l'OLP et des Nations Unies . 


La Charte de l'OLP de 1968 a déclaré nulle la déclaration Balfour de 1917, le mandat de 1922 pour la Palestine et tout ce qui en découlait par la suite.

La publication des Nations Unies «Les origines et l'évolution du problème palestinien 1917-1988» («Étude») - publiée par la Division des droits des Palestiniens du Secrétariat de l'ONU pour le Comité pour l'exercice de la Droits inaliénables du peuple palestinien - faussement revendiqués: 


"Après avoir étudié diverses alternatives, les Nations Unies ont proposé le partage de la Palestine en deux Etats indépendants, un Palestinien arabe et l'autre juif ..." 

La proposition des Nations Unies - Résolution 181 (II) - : 
"Etats arabes et juifs indépendants" ...

La résolution 181 (II) a clairement nié l'existence de tout peuple palestinien distinctement identifiable en 1947 - pourtant l'étude a falsifié ce récit.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :