Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Un cadeau pour l'industrie des mensonges

23 Juin 2018 , Rédigé par mordeh'ai

 

   La mère de Leila Ghandour, un bébé palestinien de 8 mois qui, selon le ministère de la Santé de Gaza, est mort par inhalation de gaz lacrymogène lors des affrontements dans l'est de Gaza le 14 mai 2018, la porte à la morgue de l'hôpital al-Shifa dans la ville de Gaza le 15 mai 2018. Le 16 mai, le ministère a déclaré que la cause du décès n'avait pas été définitivement établie. (AFP/Thomas Coex)

Par Dror Eydar

http://www.israelhayom.com/opinions/a-gift-for-the-industry-of-lies/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien

 

L'histoire du bébé palestinien Layla al-Ghandour , mort d'un trouble génétique du sang mais que le Hamas considérait comme une "victime à la frontière" de l'inhalation supposée de gaz lacrymogène lâché par les FDI, est l'histoire de plus de 100 ans de lutte entre nous et les Arabes de la région: les mensonges contre les faits, une industrie de la mort contre l'industrie de la colonisation et de la construction.

 

Cette culture du mensonge doit être reconnue dans le monde entier. Yahya Sinwar, le chef militaire du Hamas à Gaza, a récemment annoncé sa "doctrine" sur Al-Jazira: "Nous avons décidé d'utiliser les corps de nos femmes et de nos enfants comme un barrage qui empêchera l'effondrement arabe." Oui, il admet que les dirigeants de Gaza ont intérêt à voir des tas de femmes et d'enfants morts, bien photographiés dans les médias occidentaux et leur permettant d'augmenter le volume de leur misère face à la "brutalité" israélienne.

 

Il y a une base d'antisémitisme profondément enracinée pour accepter ce mensonge dans certains milieux, particulièrement parmi les libéraux, qui acceptent comme vérité presque chaque diffamation de sang contre les juifs. Un bébé à la baïonnette des FDI est un cadeau monstrueux pour la culture du mensonge antisémite. Les connotations courent à travers la moelle de la conscience européenne - les Juifs font aux autres ce qui leur a été fait.

 

Les Arabes de Gaza n'ont pas demandé de «briser le blocus» (qui est en fait un blocus partiel destiné à empêcher la contrebande d'armes). Ils ont appelé l'événement comme étant: une "marche de retour", qui signifie "la destruction d'Israël".

 

Heureusement, ils n'ont pas le pouvoir de le faire. Mais quiconque déclare ouvertement une intention de nous anéantir devrait être arrêté, même si cela lui coûte la vie. L'antisémitisme dans le monde nourrit la haine de soi parmi nous. un Avigdor Feldman a qualifié les actions de l'armée israélienne comme "une approche bolchevique, nazie, ukrainienne, fasciste", . Il est considéré comme un héros dans ses propres cercles.

 

Le libéralisme mondial, comme sa branche dans la gauche israélienne, a depuis longtemps abandonné la raison et la rationalité et est motivé principalement par l'émotion. A cela, nous ajoutons son hypothèse sous-jacente paresseuse selon laquelle le côté le plus faible a toujours raison. L'histoire de la couverture mensongère sur le soi-disant meurtre par gaz d'un bébé aux mains des FDI a bien sûr atteint les Juifs du New York Times, qui ont embrassé le mensonge comme une preuve de plus de l'atrocité de l'établissement d'un puissant État juif.

 

C'est ce que visent tous les groupes de gauche: délégitimer l'idée d'un foyer national pour le peuple juif. Le mensonge a heureusement été exposé - mais combien ne l'ont pas été?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :