Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

La faute incombe au Hamas, pas à Israël

6 Avril 2018 , Rédigé par mordeh'ai

 

Bonjour les voisins. Nous voulons que vous viviez à nos côtés dans la paix, la prospérité, le bien-être et l'indépendance, mais vos dirigeants choisissent constamment de perpétuer le problème plutôt que de le résoudre. Notre main vous est offerte en signe de paix, veuillez l'accepter.
 
Par Ben-Dror Yemini
 
https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5212765,00.html
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien​​​​
 

Bonjour les voisins. Vous avez vécu dans la détresse pendant de nombreuses années. Nous le savons. Nous ne l'ignorons pas. La plupart d'entre nous ressentons même votre douleur, parce que nous voulons des voisins qui vivent dans le bien-être, la prospérité et un avenir meilleur pour eux-mêmes et leurs enfants.

 

Il y a un peu plus d'une décennie, Israël a quitté la bande de Gaza, se retirant de chaque centimètre. Cela aurait pu être un tournant. Pour la première fois, certains Palestiniens ont été confrontés à l'option d'une indépendance totale. Pour la première fois dans l'histoire, ils auraient pu réaliser tous leurs désirs. Ça aurait pu être un nouveau départ.

 

Mais en peu de temps, le Hamas a pris le contrôle de la bande. Des centaines de Palestiniens ont été tués lors de cette prise de contrôle violente. La première étape du régime du Hamas a été d'annuler tous les accords avec Israël, principalement l'accord sur les passages frontaliers. Ce n'est pas Israël qui a bloqué la bande; Le Hamas a imposé le blocus en annulant tous les accords. Malgré cela, à partir de ce jour et jusqu'à aujourd'hui, des centaines de camions d'approvisionnement traversent les postes frontaliers d'Israël vers la bande.

 

La plupart des Israéliens n'ont aucun intérêt dans l'effondrement de Gaza ou dans une crise humanitaire là-bas. Et malgré cela, vous marchez vers la crise. Pas à cause d'Israël; à cause du régime du Hamas.

 

 

Le Hamas sait investir, mais seulement dans l'industrie de la mort. Plus de tunnels.  Plus de fusées. Si le Hamas avait investi tout ce qu'il avait dépensé dans les tunnels pour construire des quartiers, des écoles et des hôpitaux, la situation dans la bande aurait été bien meilleure. Le Hamas ne nous entraînerait pas, nous et vous, dans des conflits de plus en plus nombreux

 

Et qu'arrive-t-il de l'investissement dans les roquettes et les tunnels? Seule souffrance pour les résidents de la bande. Non, cela n'a rien à voir avec Israël.  Regardez autour de vous, chers voisins, regardez les autres pays. Vous n'êtes pas seuls. Partout où l'islam radical a pris le pouvoir, le résultat est la destruction et la ruine. Cela se produit en Somalie, au Nigeria, en Syrie, en Libye, au Pakistan et en Afghanistan. Y a-t-il un endroit au monde où l'islam radical a aidé les résidents?  Ne serait-ce qu' un?

 

Lorsque le Hamas est arrivé au pouvoir, la communauté internationale a fixé les conditions de la poursuite de l'aide: "Les principes du Quartet". Accepter ces principes aurait conduit à la fin du blocus et à un avenir meilleur. Même les dirigeants arabes ont pressé le Hamas d'accepter ces termes. Mais les dirigeants du Hamas ont décidé de dire "Non". Il est temps de protester contre eux. Il est temps de faire pression sur eux pour avoir plus d'eau, plus d'électricité, plus de nourriture et plus de bien-être. Ils sont le problème, pas Israël.

 

Voilà près de 70 ans que le monde arabe vous garde comme «réfugiés». Non, ce n'est pas à cause d'Israël. C'est parce que c'est ce que voulaient les dirigeants du monde arabe. Ils ont eu l'occasion d'établir un Etat arabe en 1947, mais ils ont dit "Non" et vous ont conduit à la Nakba. Ils ont eu des décennies pour réhabiliter les réfugiés, mais ils ne le voulaient pas. Il y avait une autre occasion de résoudre le problème des réfugiés avec l'initiative de paix de Clinton et d'autres initiatives plus tard. Mais vos dirigeants ont continué à dire non.

 

Permettez-nous de vous rappeler que vous n'étiez pas le seul au monde à souffrir d'une "Nakba". Des dizaines de millions de personnes ont été déracinées de leurs lieux de naissance après les Première et Seconde Guerres mondiales. Près d'un million de Juifs ont également été expulsés ou ont dû fuir les pays arabes. Beaucoup d'entre eux ont eu leurs biens pris et confisqués. Ils sont arrivés en Israël en tant que réfugiés. Au début, ce n'était pas facile pour eux, car cela n'a pas été facile pour des dizaines de millions d'autres. Mais aucune de ces dizaines de millions n'est un réfugié. Seulement toi. N'importe qui avec des yeux sait que la faute incombe à vos dirigeants. Ils ne voulaient pas résoudre le problème, et vous payez le prix. 

 

Nous ne voulons pas de souffrance. Nous voulons que vous viviez à nos côtés, dans la paix, la prospérité, le bien-être et l'indépendance. Ne nous battons pas les uns contre les autres. Laissons tomber les délires - et il y a ceux de notre côté qui préfèrent les illusions aussi - pour une meilleure réalité. Le monde entier aidera, si seulement vous venez avec la bonne volonté plutôt qu'avec la haine et l'incitation et les illusions du «droit de retour».

 

Nous avons également fait beaucoup d'erreurs. Il y a beaucoup à réparer, beaucoup à réparer. Mais nous offrons aussi notre main tendue en signe de paix. S'il vous plait acceptez-la. Au lieu d'une autre illusion et d'une «marche de retour», qui est surtout signe de provocation et de violence, marchons dans une marche partagée de paix, de réconciliation et de reconnaissance mutuelle. Vous êtes sur la même marche depuis 70 ans, sur le même vieux chemin, avec le même résultat: Plus de souffrance, plus de détresse. Donc, vous devriez essayer un nouveau chemin, celui  de l'espoir. S'il vous plaît, acceptez notre main, qui est offerte en signe de paix.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :