Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

L'évêque Aubrey Shines dissipe "Le mythe palestinien": "Jérusalem est la capitale historique du peuple juif"

20 Décembre 2017 , Rédigé par mordeh'ai

L'évêque évangélique Aubrey Shines offre des faits et une explication historique de ce qu'il appelle "le mythe palestinien", et a félicité le président Donald Trump pour sa décision historique de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël.
 
Par JEROME HUDSON
http://www.breitbart.com/jerusalem/2017/12/19/exclusive-bishop-aubrey-shines-dispels-palestinian-myth-jerusalem-historic-capital-jewish-people/
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif
 
"Jérusalem est la capitale historique du peuple juif, qui remonte à environ 1000 ans avant notre ère", explique Bishop Shines dans une vidéo exclusive à Breitbart News.   "L'Islam n'a pas existé pendant près de 1700 ans."

Bishop Shines détaille également un entretien de 1977 avec le journal néerlandais Trouw, dans lequel Zahir Muhsein, membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), a décrit la stratégie visant à créer un Etat palestinien à partir de rien.

Expliquant d'où vient exactement l'idée de "Palestine", Mgr Shines dit: "Le terme Palestine vient de l'Empire romain. Quand ils ont capturé la Judée au premier siècle, les Romains ont rebaptisé le royaume juif «Palestine» après les anciens Philistins référencés dans la Bible (en passant, cela a été fait en partie pour se moquer du peuple juif qu'ils détestaient).

« Vous vous demandez peut-être d'où vient cette idée de solution à deux états? Et pourquoi cela n'a-t-il pas été mis en œuvre? », Mgr Shines l'explique: "Brièvement, en 1936, les dirigeants britanniques ont formé une commission qui estimait que la meilleure façon de protéger les Juifs qui étaient constamment harcelés par le peuple arabe était de diviser la terre en deux Etats, donnant plus de 80% aux Arabes et aux Juifs les petits 20% restants" " les Juifs ont accepté, les Arabes ont refusé. En 1947, l'ONU a essayé le même scénario, encore une fois, les pays arabes ont décliné. "

"Les nations arabes ont commencé à intensifier leurs efforts en attaquant la petite nation israélienne, mais en vain. En 1967, les dirigeants des nations arabes se sont rencontrés et ont décidé à l'unanimité qu'ils n'accepteraient jamais Israël et ses habitants sauf dans les conditions de cadavres pourrissant dans les rues ", a-t-il poursuivi.

"Ainsi, en 1967, les Jordaniens (pas les soi-disant Palestiniens), ainsi que leurs voisins arabes, ont envahi à nouveau Israël dans l'espoir qu'ils effaceraient la présence juive restante", a expliqué l'évêque Shines. "Israël a gagné cette guerre et a expulsé les Jordaniens de la terre qu'ils avaient illégalement occupée près de deux décennies auparavant connue sous le nom de Cisjordanie."

Bishop Shines a ajouté:

Cette terre n'a rien à voir avec un peuple palestinien; il faisait illégalement partie de la Jordanie depuis 18 ans. 80% des soi-disant Palestiniens sont des Arabes jordaniens. Par conséquent, il existe déjà un «État palestinien» qui s'appelle la Jordanie. Même en l'an 2000, le président actuel Mahmood Abbas s'est vu offrir 10% de terres supplémentaires pour la paix, bien sûr, il a refusé.

En 2005, le peuple juif a abandonné la région de Gaza en espérant que ce geste aboutirait à la paix, au lieu de quoi la terre a été utilisée pour attaquer les juifs en envoyant des milliers de roquettes sur les communautés qui se trouvent à quelques kilomètres.

"La peur qui serre ton coeur en sachant que tu ne verras peut-être jamais plus tes enfants ou ton amour le soir? 
 

Diviser votre terre donnée par Dieu en apaisant ceux qui vous haïssent, ainsi que ce désir vous anéantir totalement n'a pas été et ne sera jamais la meilleure solution ", a déclaré Mgr Shines. "Merci au président Trump d'avoir eu la résilience et la ténacité nécessaires pour faire ce qu'une douzaine d'autres présidents ont promis de faire, et n'ont pas eu le courage de le faire."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :