Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Des législateurs israéliens dénigrent la décision de Trump de retarder le déplacement de l'ambassade US

11 Octobre 2017 , Rédigé par mordeh'ai

Dimanche, des législateurs israéliens ont décrié la déclaration de président Donald Trump qu'il “ne pensait même pas” à faire migrer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem avant que "l'on ne donne une chance à la  paix " entre Palestiniens et Israël. 

 

Par DEBORAH DANAN

http://www.breitbart.com/jerusalem/2017/10/09/israeli-lawmakers-slam-trump-decision-to-delay-embassy-move/  
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Le ministre des Affaires de Jérusalem, Ze'ev Elkin, s'est dit attristé par la décision de Trump, d'autant que le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas n'est pas un véritable partenaire pour la paix.

 
"Je suis très déçu que le président Trump ait choisi de retarder la mise en œuvre de sa promesse électorale de déplacer l'ambassade américaine à Jérusalem en raison de l'illusion qu'un véritable processus de paix puisse être avancé avec l'administration palestinienne actuelle", a déclaré M. Elkin .
 

" Quiconque voit l'incitation incessante de l'Autorité Palestinienne, qui refuse d'arrêter de verser des salaires aux terroristes, élit un meurtrier comme le maire d'Hébron et embrasse le Hamas, comprend que la dernière chose à attendre d'Abbas - c'est la paix ".

La ministre adjointe des Affaires étrangères, Tzipi Hotovely, a déclaré dimanche qu'Israël "ne peut pas donner une chance à la paix lorsque le Hamas et le Fatah veulent faire partie d'un même gouvernement".

"Si vous voulez vraiment donner une chance à la paix, déplacez votre ambassade à Jérusalem, afin de s'assurer que Jérusalem ne sera jamais divisée", .

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a déclaré qu'il était convaincu que Trump remplirait néanmoins sa promesse de déménager l'ambassade à Jérusalem.
 
«Déplacer l'ambassade des États-Unis à Jérusalem, capitale éternelle de l'État d'Israël et du peuple juif, est la bonne chose à faire, avec ou sans accord de paix», a déclaré M. Barkat.
 
Le militant du Likoud et militant du Mont du Temple, Yehudah Glick, a souligné l'importance de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël.
 
"Nous n'avons pas besoin de la reconnaissance du monde à Jérusalem, le monde en a besoin", a déclaré Glick.
 
"Chaque leader a le choix, il peut choisir s'il veut être un pharaon ou un Cyrus. Chaque président, chaque dirigeant peut choisir - il peut choisir de faire partie des événements historiques pieux qui se produisent en ce moment.
 
Ceux qui le font "feront partie de l'éternité. Si vous décidez de ne pas le faire, vous êtes oublié dans l'histoire du monde ", a ajouté Glick.
 
Dans une interview avec le site  Breaking Israel News , Glick a déclaré que Trump devrait avoir le mérite d'être au moins «assez humble pour dire qu'il pourrait ne pas réussir».
 
"Nous voulons tous la paix. La vraie paix sera lorsque le monde reconnaîtra Jérusalem comme la capitale éternelle du peuple juif. Trump a dit qu'il reconnaîtrait cela, et nous nous attendons à ce qu'il le fasse. Je ne pense pas que le transfert de l'ambassade devrait avoir lieu après la paix, mais dans le cadre de la paix. Tout retard ne nous rapprochera pas ", a déclaré Glick.
Samedi, Trump a déclaré à l'ancien gouverneur de l'Arkansas Mike Huckabee  dans une interview télévisée qu'il avait décidé de reporter le déménagement jusqu'à ce que son administration puisse aller de l'avant avec un plan de négociation israélo-palestinien sur lequel il travaillait depuis quelques mois.
"Je veux donner un coup de pousse avant même de penser à déplacer l'ambassade à Jérusalem", a déclaré Trump.

La promesse de Trump de déménager l'ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem a suscité l'indignation de l'Autorité palestinienne et du monde arabe dans son ensemble. En mai, le président a  signé une dérogation  qui a retardé son exécution pour six mois supplémentaires, provoquant la «déception» du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

A l'époque, la Maison Blanche a  déclaré que  cette décision n'affectait pas la forte relation des Etats-Unis avec Israël et a ajouté que Trump avait toujours l'intention de déménager l'ambassade dans l'avenir.

Au cours de l'entrevue avec Huckabee, Trump a été prudent sur ce que l'accord implquait mais espérait qu'il pourrait être atteint.

Il a dit:"Nous travaillons sur un plan que tout le monde dit que cela ne fonctionnera jamais". "Si cela ne fonctionne pas, et c'est possible que ce ne soit pas le cas, pour être totalement honnête, la plupart des gens disent que c'est une affaire impossible.  Je ne pense pas que ce soit impossible, et je pense que c'est quelque chose qui peut arriver, et je ne fais aucune prédiction. "

Il a poursuivi en disant que la résolution du conflit israélo-palestinien ouvrirait la voie à la paix dans la région ", ce qui devrait arriver".

Plusieurs rapports ont suggéré que l'accord pourrait inclure la normalisation des liens entre Israël et le monde arabe.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :