Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 16:18
Par: Aliza Abrahamovitz
https://www.breakingisraelnews.com/93297/living-symbol-israels-return-jerusalem-hurva-synagogue-stands-proud-old-city/#WC3MgvpoirdqtX1b.99
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif
 

Au centre du quartier juif dans la vieille ville de Jérusalem se trouve un bâtiment magnifique, à couper le souffle. Le bâtiment le plus haut de la région, son toit en dôme, ses vitraux et son balcon élevé laissent une forte impression aux passants, mais l'histoire de la Synagogue de la Hurva, a un message pour le peuple juif, elle est encore plus inspirante que la structure elle-même.

En 1700, Yehudah Ha-Hasid a immigré en Israël avec un groupe de 500 juifs Ashkenazes européens. Après seulement quelques jours dans la ville sainte de Jérusalem, le chef du groupe est mort, laissant ses disciples désespérés.
Le groupe a commencé à construire une vie à Jérusalem avec des maisons et une petite synagogue. Finalement, ils ont commencé à construire une maison de culte plus magnifique, mais l'entreprise s'est avérée trop coûteuse pour continuer. Ils ne pouvaient pas rembourser les prêts nécessaires, et en 1720, les prêteurs arabes mettent le feu à la synagogue.
 

 

La synagogue Hurva construite par les adeptes de Vilna Gaon. (Wikimedia Commons)
Les dirigeants juifs ont été emprisonnés et les immigrants ont été expulsés de Jérusalem. Le tas de décombres qui était autrefois la synagogue de la communauté est devenue une «Ruine (Hurva) du Rabbi Yehudah Ha-Hasid».
 
Dans les années 1800, un deuxième groupe de juifs ashkénazes, disciples du Gaon de Vilna, est venu construire une nouvelle synagogue dans la cour intérieure de la maison des  Ashkenazes. Avec un soutien financier, principalement de la famille Rothschild et Sir Moses Montefiore, en 1864, on a vu l'inauguration d'une magnifique synagogue ashkénaze dans la vieille ville. Rien de cette grandeur n'a été construit par les Juifs de Jérusalem depuis le Second Temple . Son toit en dôme était au-dessus des bâtiments environnants, et son intérieur était délicatement décoré. Visiter des rabbins et des dignitaires s'arrangeaient et priaient là-bas.

En mai 1948, des forces jordaniennes sont entrées dans la vieille ville de Jérusalem. Ils ont fait explosé un baril rempli d'explosifs contre le mur extérieur de la Synagogue de la Hurva , créant un trou béant pour leur permettre d'entrer. Les Jordaniens réussirent à monter leur drapeau sur le toit de la synagogue et annoncèrent la victoire sur la vieille ville. Ensuite, ils ont fait exploser la structure magnifique, la réduisant encore une fois en un tas de décombres.
 
Lors des 19 années suivantes, la vieille ville était inaccessible aux visiteurs juifs. Même les prières sur les sites les plus saints du judaïsme, comme le mur occidental, étaient interdits aux juifs. Mais en juin 1967, pendant la victoire miraculeuse de la guerre des six jours, Israël a retrouvé la souveraineté sur toute Jérusalem, y compris la vieille ville. Pour la première fois depuis 2 000 ans, les juifs maîtrisaient la ville sainte. 
 
Il y a eu immédiatement un désaccord quant à ce qu'il fallait reconstruire sur le site de la synagogue de la Hurva. Certains voulaient une nouvelle synagogue construite dans un style contemporain, tandis que d'autres ont estimé qu'il serait significatif de reconstruire la synagogue sous sa forme originelle, rendant hommage au bâtiment qui avait été une fois grandiose . Certains groupes voulaient que le nouveau bâtiment devienne un musée racontant l'histoire de la lutte juive pour la vieille ville, mais la plupart pensait qu'il était juste que le nouveau bâtiment  serve de nouveau comme salle de culte et d'étude.                                                                                       
Bien qu'aucune décision n'ait été prise, un arc commémoratif, une reproduction de l'un des premiers arcs de soutien de la synagogue, a été construit en 1977 comme une déclaration selon laquelle la synagogue serait reconstruite. Mais ce n'est qu'en l'an 2000, 33 ans après la récupération de la vieille ville et 62 ans après la destruction du bâtiment, les responsables gouvernementaux ont décidé de reconstruire la synagogue dans son style ottoman d'origine. En mars 2010, l'ouverture officielle de la Synagogue Hurva eut lieu.  
 
La Hurva en ruines quand Jérusalem fut réunie en 1967. (Wikimedia Commons)

Aujourd'hui, la synagogue est une maison de culte active, accueillant des prières quotidiennes, des bar mitzvah et des cérémonies de circoncision. C'est aussi un site historique incontournable dans le quartier juif de la vieille ville. Les visiteurs peuvent parcourir cette grande structure, soulignée par une vue à couper le souffle à 360 degrés de la vieille ville depuis le balcon entourant le grand dôme de la synagogue.

Elle est debout comme un symbole vivant de la lutte juive pour reconstruire sa Terre, un lieu où la vie juive est célébrée où une fois elle a été détruite.reconstruire ses terres, un lieu où la vie juive est célébrée où une fois elle a été détruite.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai