Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 11:02
Par le Staff de The Tower
http://www.thetower.org/5328-white-house-sending-envoys-to-middle-east-to-facilitate-talks-with-no-preconditions/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

Trois principaux responsables de l'administration se rendent au Moyen-Orient pour consulter Israël, les Palestiniens et d'autres États arabes dans le but de reprendre les négociations sans conditions préalables, a annoncé vendredi un responsable américain.

Le conseiller présidentiel Jared Kushner, qui est également le beau-fils du président Donald Trump, le Représentant spécial des Nations Unies pour les négociations internationales, Jason Greenblatt, et le conseiller adjoint de la sécurité nationale, Dina Powell, envisagent de se rendre au Moyen-Orient ce mois-ci pour essayer de progresser pour apporter la paix entre Israël et les Palestiniens.

L'administration "n'a pas esquissé de projets de négociations mais a insisté sur un Etat souverain palestinien séparé comme objectif",  déclaré The Washington Post .

Un haut fonctionnaire de l'administration a déclaré au Post que Kushner, Greenblatt et Powell visiteront Israël, l'Autorité palestinienne et plusieurs États arabes. En plus d'Israël et des Palestiniens, Trump enverra également l'aide et les conseils de la Jordanie, de l'Arabie Saoudite, des Émirats arabes unis, de l'Égypte et du Qatar, dans le but d'apporter la paix.

"Le président Trump a déjà noté que la réalisation d'un accord de paix israélo-palestinien durable serait difficile mais il reste optimiste quant à la paix", a déclaré le responsable.  «Pour améliorer les chances de paix, toutes les parties doivent s'engager à créer un environnement propice au rétablissement de la paix tout en offrant aux négociateurs et aux facilitateurs le temps et l'espace dont ils ont besoin pour parvenir à un accord».

Trump a clairement indiqué lors de réunions avec le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, que les Palestiniens doivent cesser d'inciter et d'encourager la terreur. Dans une apparition commune avec Abbas à Bethléem en mai, Trump a déclaré : "La paix ne peut jamais s'immiscer dans un environnement où la violence est tolérée, financée et même récompensée".

Une réunion entre l'envoyé américain Jason Greenblatt et les responsables palestiniens en juin  aurait  entraîné une friction accrue en raison du refus de l'AP d'arrêter de  payer les salaires aux terroristes condamnés et à leurs familles.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai