Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 23:52

Rapport spécial DEBKAfile
http://www.debka.com/article/26152/Jordan's-intel-tags-Hizballah-for-Temple-Mt-terror

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif  
 

 La police israélienne, jeudi 20 juillet, a publié une bande vidéo enregistrant les mouvements des terroristes qui ont mené l'attaque meurtrière commise sur le Mont du Temple il y a six jours, lorsqu'ils ont abattu deux agents de police des gardes-frontières israéliens.

Le film ne montre pas trois mais quatre hommes qui se sont éloignés l'un de l'autre avant d'entrer dans la mosquée Al Aqsa. Là, les trois hommes armés se sont vus remettre leurs armes par un quatrième compère, qui s'est échappé parmi les foules de fidèles sortant de la mosquée.


 La police a publié la vidéo jeudi avant les prières musulmanes du vendredi - qui rassemble des dizaines de milliers de fidèles à Al Aqsa - pour rappeler que le crime commis était une attaque terroriste organisée par des musulmans dans le troisième site le plus sacré de l'islam - et non par les détecteurs de métaux qu'Israël a Installé pour la sécurité des lieux et des religieux. Pour dissiper cette vérité, les Palestiniens et les fonctionnaires du Waqf ont soulevé un tumulte mondial sur ces détecteurs, comme si rien d'autre ne les rendait nécessaires.


 L'enquête à venir a établi que les terroristes étaient loin d'être des amateurs. Ils ont agi avec rage, avec une précision professionnelle et étaient clairement hautement qualifiés et familiers avec le terrain. C'était une cellule terroriste qualifiée qui a agressé un sanctuaire sain aux trois confessions mondiales.


 Même l'absence d'une revendication de la responsabilité pour l'attaque est un indice, d'autant plus qu'aucun des enquêteurs israéliens, qu'il s'agisse de la police, des autorités de sécurité ou des services de renseignements, n'a jeté de lumière sur l'identité de la main qui est derrière cette cellule.

Cependant, les sources de renseignements et de lutte contre le terrorisme de Debkafile rapportent que les services de renseignements jordaniens et saoudiens sont arrivés à la conclusion que l'attaque était le travail d'une cellule de Hezbollah sur les ordres iraniens. L'une des signatures du Hezbollah est l'absence de toute responsabilité.

Le 18 juillet 2012, un attentat à la bombe a fait explosé un autobus transportant des touristes israéliens dans la station bulgare de Burgas, tuant cinq Israéliens et le chauffeur bulgare et en blessant 32 autres personnes. Aucune organisation n'a jamais revendiqué cette attaque. Les Renseignements israéliens ont révélé la preuve qu'il a été orchestré par le Hezbollah, mais n'ont jamais pu mettre la main sur les auteurs.

 
La différence était que les trois hommes armés du Mont du Temple n'avaient pas l'intention de se suicider. Ils ne s'attendaient pas à ce que les éléments de la police israélienne réagissent aussi rapidement pour les empêcher de s'échapper, ils avaient plutôt l'intention d'échapper à la poursuite en fuyant par la mosquée Al Aqsa. Là, ils prévoyaient soit de s'échapper par d'anciens tunnels souterrains menant à l'extérieur des murs de la vieille ville, soit se barricadant dans la mosquée caverneuse pour une longue opération de la police israélienne.

 
Les services de renseignements jordaniens soupçonnent que l'attaque du Mont du Temple était liée à l'accord entre les États-Unis et la Russie pour les zones de cessez-le-feu dans le sud-ouest de la Syrie jusqu'aux confins de la Jordanie et d'Israël. Les deux gouvernements ont exigé l'exclusion des forces iraniennes et du Hezbollah de ces zones.

Téhéran a trouvé une réponse à cette demande en démontrant que ses procurateurs libanais étaient capables d'atteindre l'intérieur d'Israël sans avoir recours à un pays extérieur, car le Hezbollah maintient non seulement une présence à Daraa et sur le Golan syrien, mais a semé des réseaux terroristes à l'intérieur d'Israël et de la Jordanie. Le groupe terroriste pro-iranien a longtemps été soupçonné de recruter des réseaux dans certaines communautés arabes israéliennes. En frappant le Mont du Temple, l'Iran et le Hezbollah ont ciblé Israël et la Jordanie, qui revendiquent la garde religieuse de ses mosquées.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai