Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

La réponse affligeante de Netanyahu au démantèlement des détecteurs de métaux.

26 Juillet 2017 , Rédigé par mordeh'ai

La réponse d'Israël à l'attentat terroriste sur le Mont du Temple a été hâtive et confuse, et il n'est pas étonnant que le Premier ministre Benjamin Netanyahu ait finalement cédé. • Le problème pour Netanyahu c'est que sa décision de démanteler les détecteurs de métaux aliénera sa base d'électeurs.

Par Mati Tuchfeld
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif  
 

Des policiers israéliens se promènent mardi à l'extérieur de la mosquée d'Al Aqsa dans la vieille ville de Jérusalem | Crédit photo: AP


Le problème n'a pas commencé avec la dérisoire élimination des détecteurs de métaux par Israël aux portes du complexe du Mont du Temple. Le problème a commencé quelques jours plus tôt, avec l'installation judicieuse des détecteurs de métaux en premier lieu. La réaction israélienne à l'attaque terroriste du 14 juillet au Mont du Temple, dans laquelle deux policiers israéliens ont été assassinés, cette réaction a été si hâtive et confuse qu'il n'y avait aucun doute que même le moindre regain des Arabes et des Waqf conduirait à la capitulation israélienne à la fin. Après tout, depuis 1967, la conduite d'Israël concernant le Mont du Temple a été comme celle d'une feuille dans le vent.


Benjamin Netanyahu n'est pas le premier des premiers ministres à manifester l'impuissance israélienne totale face à de puissants groupes islamiques qui contrôlent le site sacré avec un poing de fer. Les premiers ministres précédents ont été paralysés par les faibles menaces de la Turquie, de la Jordanie et de l'Arabie saoudite lorsque Israël a commencé à rénover le pont de Mughrabi (un pont de bois reliant la place du Mur de l'Ouest avec la Porte Mughrabi du Mont du Temple) qui allait s'effondrer. Ils n'ont rien fait quand le Waqf a librement jeté les anciens restes de nos temples restes de fouilles là-bas. C'était l'ancien Premier ministre Ehud Olmert qui a cédé à la pression turque et a accepté de laisser une délégation turque inspecter les fouilles à la porte de Mughrabi quand Israël voulait renforcer les fondements de la seule porte du mont du Temple qui est accessible aux Juifs.


Mais contrairement aux actes des premiers ministres précédents, le mouvement que Netanyahou a mené cette semaine a été directement contre sa propre base politique. Un sondage de Channel 2 a révélé mardi soir que, après la suppression des détecteurs de métaux, 77% du public israélien estime que le gouvernement a subi la pression et 67% du public estime que Netanyahu n'a pas bien maîtrisé cette situation. En outre, 68% du public pense que la décision initiale d'installer les détecteurs de métaux était correcte, malgré les objections de la gauche, il n'est donc pas nécessaire de deviner comment les électeurs de Likud (et les électeurs du Habayit Hayehudi que Netanyahu voudrait attirer au Likoud ) se sentent à propos de cette situation. Il ne faut pas un sondage très pointu pour voir que les chiffres sont proches de 100% dans tous les paramètres, et c'est précisément le problème de Netanyahu en ce moment.


Le Mont du Temple n'est pas exactement le baril de poudre que la gauche en fait souvent. De plus, les efforts concertés des dirigeants islamiques pour en faire un au cours de la dernière semaine ont en grande partie échoués. Mais c'est un site qui soulève des émotions profondément puissantes parmi les juifs, des deux côtés du débat, et la décision du cabinet de démanteler les détecteurs de métaux est entrée directement dans ce piège. Nos sages nous ont appris que les gens d'Israël doivent marcher droit pour assurer notre survie face à nos ennemis. La débauche des détecteurs de métaux a abaissé notre stature à cet égard.

 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :