Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 11:16

Par Deborah Danan
http://www.breitbart.com/jerusalem/2017/07/01/gulf-press-israel-strikes-gaza-only-in-response-to-hamas-rockets-qatar-iran-are-to-blame-for-using-palestinians-as-pawns//
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif  

 

 Après la frappe du mardi de la Force aérienne israélienne à Gaza en réponse à des tirs de roquettes, la presse du Golfe a attaqué le Hamas et a déclaré que les nations qui l'appuyaient utilisaient la vie des palestiniens comme des pions pour détourner l'attention de leur propre pays.
Les articles, qui se font à un moment de tension entre le Qatar et ses voisins dans la région, accusent le Hamas d'avoir tiré les roquettes vers Israël et ont également affirmé que le groupe terroriste aggravait la situation à Gaza avec le but cynique de servir les intérêts de ses trois patrons - l'Iran, le Qatar et la Turquie.



Muhammad Al-Hamadi, rédacteur en chef du quotidien des Émirats arabes unis Al-Ittihad, a écrit dans l'éditorial de mercredi que «ceux qui font affaire avec le problème palestinien, qui sont eux-mêmes en difficulté ... pensaient que ce serait un bon moyen de détourner l'attention des Arabes du Qatar et se concentraient à la place sur Gaza et ses résidents qui sont bombardés par des missiles de l'ennemi israélien ".


Il a ajouté que, bien que le monde arabe, en particulier les nations patronnes du Hamas, ait crié au loup à Gaza, qui a été bombardé par Israël mardi, des témoins dans l'enclave côtière eux-mêmes ont contredit ces rapports en disant que la bande de Gaza "n'a pas été bombardée et que seulement deux missiles Israéliens ont été tirés en réponse à la
roquette tirée de Gaza sur Israël ".

"Cette conduite du Qatar et de ses alliés, en Palestine et ailleurs, est méprisable. Qu'il est déshonorant que certains soient disposés à jouir de la vie d'innocents et avec l'avenir des petits enfants de Gaza pour atteindre des objectifs politiques ", a déclaré Al-Hamadi dans l'article traduit par Middle East Media Research Institute (MEMRI) .
 

Selon Al-Hamadi, l'Iran, le Qatar et la Turquie sont responsables des «centaines et même des milliers de Palestiniens innocents martyrisés ou blessés et paralysés».


Il a également affirmé que des millions de dollars étaient levés dans ces pays arabes et musulmans, afin d'aider les Palestiniens, mais les Gazaouis reçoivent «seulement des miettes» de ces dons, la part du lion allant au «partenaire fidèle» de ces pays.

Al-Hamadi a battu la propagande diffusée par le réseau Al-Jazira, basé au Qatar, mais a déclaré qu'aujourd'hui, les gens sont cessés lui faire confiance comme source de nouvelles.

"Personne n'a le monopole des faits, et il n'est plus possible de tromper les peuples. C'est ce que le peuple palestinien a découvert "cette semaine, écrit Al-Hamadi. Il déclare que le Gazan moyen se réveille au fait qu'il est exploité et traîné dans une nouvelle confrontation avec Israël, alors que ceux derrière l'escalade "restent dans des hôtels cinq étoiles à Doha et à Istanbul et dans d'autres capitales qui abritent les leaders Des Frères musulmans et de la terreur ".

Dans le journal Okaz de l'Arabie saoudite, le chroniqueur Hani Al-Zahiri a affirmé que le Hamas, et non Israël, est l'ennemi principal des Palestiniens parce qu'il transforme les civils ordinaires en boucliers humains.

Il a battu l'Iran et le Qatar pour leur «terrible» politique de jeu avec la vie et la cause des Palestiniens. Ces deux régimes, écrit Al-Zahiri, ont autorisé le Hamas, un représentant des Frères musulmans, à «transformer les résidents innocents [de Gaza] en bouclier humain de la direction du Hamas».


Il a continué en disant que les frappes israéliennes venaient comme une réponse directe aux roquettes du Hamas et utilisaient la métaphore d'une fille enlevée - la jeune fille étant Gaza et le kidnappeur le Hamas.

"Les dirigeants du Hamas se rencontrent à Doha et à Téhéran, rient autour de tables chargées de délicatesses et ordonnent à leurs jeunes combattants d'ouvrir les portes de l'enfer aux Palestiniens" en tirant des roquettes contre Israël.

Selon Al-Zahiri, le Qatar et l'Iran sont ceux qui déclenchent la "poudrière" - le Hamas pour attaquer Israël dans le cadre d'une tentative méprisable et d'un nouveau jeu politique du régime qatari visant à alléger le noeud du boycott du Golfe . "

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai