Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 14:28
 

Par Deborah Danan
http://www.breitbart.com/jerusalem/2017/07/05/abbas-ill-never-stop-paying-terrorists-salaries-even-if-it-costs-me-my-job/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a fait le vœu de ne jamais cesser de payer aux terroristes leurs salaires mensuels - même si cela devait lui coûter son job, selon une annonce sur la page Facebook de son parti dimanche.
 
"Même si je vais devoir quitter mon poste, je ne compromettrai pas le salaire d'un martyr ou d'un prisonnier, car je suis le président de l'ensemble du peuple palestinien, y compris des prisonniers, des martyrs, des blessés, des expulsés et des déracinés ", a déclaré une traduction de la citation d'Abbas sur la page Facebook de Fatah par Palestine Media Watch.
 
Selon son budget de 2016, l'AP paie actuellement 26 800 familles de «martyrs» pour un total de 660 millions de NIS (183 millions de dollars) par année et 6 500 prisonniers terroristes reçoivent des salaires de l'AP pour un montant de 486 millions de dollars (135 millions de dollars) par an.

L'agence de presse arabe indépendante, Wattan, a déclaré que le haut responsable du Fatah, Jamal Muhaisen, a réitéré l'engagement de Abbas de ne jamais suspendre les allocations des terroristes et a ajouté que ce n'était pas un problème d'argent mais que cela préservait le «récit historique» du peuple palestinien selon lequel le terroriste, les martyrs qui perdent la vie en attaquant les Israéliens sont des héros qui représentent la lutte de notre peuple palestinien.

Les nouvelles arrivent alors que l'AP fait face à la pression d'Israël, de l'Europe et des États-Unis pour arrêter ces paiements.

Le président Donald Trump a soulevé le problème avec Abbas lors de leurs deux réunions de mai.

Les médias palestiniens ont rapporté le mois dernier que Abbas était "furieux" après sa réunion de jeudi avec le conseiller et le gendre de Trump, Jared Kushner, dans lequel les préoccupations américaines au sujet des paiements aux terroristes emprisonnés ont été relevées à nouveau. Abbas aurait refusé de se conformer aux demandes de Washington selon lesquelles l'Autorité palestinienne doit cessé ses paiements à 600 terroristes emprisonnés par plusieurs chefs d'assassinats d'Israéliens

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai