Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 16:23

Par Jeff Dunetz
http://lidblog.com/the-six-day-war-fifty-years-ago-he-world-changed/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif


Par sa victoire fulgurante sur trois États arabes puissants lors de la Guerre des Six-Jours, Israël a changé le monde. Il a déplacé le monde arabe du nationalisme pan-arabe à chacun pour soi, il a établi que le débarquement d'Israël n'était plus le débiteur, et qu'il allait être là pour longtemps.


Il y a cinquante ans, une attaque de l'armée égyptienne était imminente, l'armée de l'air israélienne a lancé une frappe préventive contre la Force aérienne égyptienne et a détruit ses avions. L'Egypte était de loin la plus grande et la plus moderne de toutes les forces aériennes arabes, constituée d'environ 420 avions de combat, tous construits par les Soviétiques et avec un quota important de MiG-21 haut de gamme capables d'atteindre Mach 2 la vitesse. Initiale, l'Egypte et Israël ont annoncé qu'ils avaient été attaqués par l'autre. C'était le début de ce qu'on appelle maintenant la Guerre des Six-Jours.


 
Les Israéliens étaient particulièrement préoccupés par les 30 bombardiers moyens Toun-16 «Badger», susceptibles d'infliger de lourds dégâts aux centres militaires et civils israéliens. Le 5 juin à 7 h 45, heure des Israéliens, alors que les sirènes de la défense civile retentirent dans tout Israël, les Forces Aériennes Israéliennes ont lancé Operation Focus (Moked). Tous, sauf 12 de ses près de 200 jets opérationnels, ont quitté les cieux d'Israël pour une attaque massive contre les aérodromes égyptiens. L'infrastructure défensive égyptienne était extrêmement pauvre et aucun aérodrome n'était encore équipé d'abris d'aéronefs blindés capables de protéger les avions de guerre égyptiens. La plupart des avions de guerre israéliens se sont dirigés vers la mer Méditerranée, volant bas pour éviter la détection radar, avant de se diriger vers l'Egypte. D'autres ont survolé la mer Rouge.

Il y a cinquante ans, les rapports des médias portaient sur le débarquement d'Israël et son besoin de se défendre contre les actes de guerre des gros intimidateurs menés par l'Egypte. Ils ont écrit sur la façon dont l'Égypte commettait de nombreux actes qui pouvaient être interprétés comme des actes de guerre, y compris: conspirer avec d'autres pays belligérants (en l'occurrence la Syrie et la Jordanie) pour une attaque coordonnée, en fermant l'accès d'Israël aux voies navigables internationales (le détroit de Tiran) , Violant les termes de l'armistice de 1956 en ré-militarisant le Sinaï, expulsant les troupes de maintien de la paix de l'ONU et celles des USA qui stationnaient dans le Sinaï, envoyant des vols d'avion espions pour reconnaître les zones sensibles israéliennes et regroupant des troupes et des chars sur les frontières d'Israël.

  

Mais Israël a eu le courage de GAGNER ! Tout cela a dû changer. Après la guerre des Six-jours, Israël n'a plus été considéré comme l'opprimé - et tout a changé. Vous voyez, pour la plupart du monde, un Etat juif n'est permis que lorsqu'il s'agit d'un perdant: le monde n'aime aucun Juif arrogant !


Dans les premières heures de la guerre, Israël a lancé une attaque préventive qui a détruit l'armée de l'air égyptienne


Tout comme aujourd'hui - Les États-Unis ont essayé d'empêcher la guerre par des négociations, mais l'autre partie ne voulait pas de la paix, les États-Unis ne pouvaient pas persuader Nasser ou les autres Etats arabes de cesser leurs déclarations et les actions belligérantes.

Juste avant la guerre, le président Johnson a prévenu: "Israël ne sera pas seul à moins qu'il ne  décide d'y aller seul." Puis, lorsque la guerre a commencé, le Département d'Etat a annoncé: "Notre position est neutre dans la pensée, le mot et l'acte".

 

Alors que les Arabes accusaient faussement les États-Unis d'approvisionner par pont-aérien Israël, le Président Johnson a imposé un embargo sur les armes dans la région (la France, l'autre fournisseur d'armes majeures d'Israël à l'époque, a mis l'embargo sur des armes pour Israël). En revanche, les Soviétiques ont continué à fournir massivement des armes aux Arabes. Simultanément, les armées du Koweït, de l'Algérie, de l'Arabie Saoudite et de l'Irak ont ​​contribué en fournissant des troupes et des armes sur les fronts égyptien, syrien et jordanien.


L'histoire révisionniste d'aujourd'hui plaide peut-être que la guerre des Six-jours était mauvaise pour Israël, puisqu'elle l'a amenée à devenir aujourd'hui la nation agressive et occupante  Une grande partie des médias racontera une histoire différente, ils raconteront l'histoire de la nation Sioniste cynique qui a vu une occasion de faire face au monde arabe, d'agrandir son territoire et de dominer le peuple palestinien. Ce qui est perdu de l'histoire au cours du dernier demi-siècle, c'est que la Judée, la Samarie et la vieille ville de Jérusalem (communément connue sous le nom de Cisjordanie) n'ont jamais fait partie d'un Etat palestinien indépendant, ni la bande de Gaza. En fait, l'Etat palestinien n'a jamais existé, et avant juin 1967, la Judée, la Samarie et la vieille ville de Jérusalem étaient occupés par la Jordanie, Gaza était occupée par l'Egypte.


 

Mais il y a un fait incontestable que l'histoire révisionniste d'aujourd'hui oublie, si Israël ne s'était pas battu et remporté la Guerre des Six-Jours - il n'y aurait plus aujourd'hui d'Israël. Tout comme si Israël ne se protégeait pas du Hamas, du Hezbollah, d'ISIS et même du Fatah aujourd'hui, il n'y aura plus d'Israël dans 50 ans.


Malgré ce que les médias écrivent cette semaine, les camps de réfugiés palestiniens ont été le programme anti-israélien le plus réussi créé par la Ligue arabe et surtout le président égyptien Nasser. Nasser a compris que cela constituerait une excellente arme contre Israël (il avait raison). Il savait qu'en les forçant les Palestiniens à rester dans des «camps» plutôt que de leur permettre d'être assimilés par les pays où ils s'installaient, ils resteraient la meilleure arme de la Ligue arabe contre l'Etat juif.

 

Une autre création anti-israélienne née sous Gamal Nasser (avec une aide des Russes) c'est la création de l'OLP en tant qu'organisation terroriste en 1964. Ce n'est pas une faute de frappe, l'OLP dirigée par Yasser Arafat a été créée près de trois ans avant jour du début de la guerre des Six-jours lors d'une réunion de la Ligue arabe à Jérusalem le 2 juin 1964. Le premier acte de terrorisme fut en janvier 1965 avec une attaque contre le National Water Carrier d'Israël. Alors, lorsque les médias traditionnels tentent de vous dire cette semaine que le terrorisme  palestinien était la conséquence et les représailles à «l'occupation», sachez qu'ils vous mentent.

 

Au lendemain de la guerre, Israël a offert de rendre tous les territoirs sauf Jérusalem en échange de la paix. Plutôt que de répondre à l'invitation d'Israël, les Etats arabes se sont rencontrés à Khartoum, au Soudan, pour une conférence en août 1967. Ils ont décidé à l'unanimité en faveur des trois célèbres NON de Khartoum : "Aucune reconnaissance, aucune négociation, pas de paix. Mieux vaut qu'Israël s'accroche aux territoires pris dans la guerre. Mieux vaut que les réfugiés continuent à languir dans leur misère. Mieux vaut que les Etats arabes reprennent le 4 ème round... que de reconnaître le droit d'Israël d'exister ou de négocier vers un règlement pacifique du conflit. "

 

Alors que la perception du monde d'Israël a changé il y a 50 ans, avec une exception rare, ces trois «nons» sont encore la politique officielle du monde musulman officiel - mais il y a un dégel. L'Égypte et la Jordanie ont finalement signé la paix avec l'Etat juif ; et les Saoudiens travaillent avec Israël à travers les canaux secrets. Mais les Palestiniens parlent de la paix en public et enseignent la guerre à la maison au travers de leurs médias etc.



Au moins deux fois au cours des vingt dernières années, Israël a offert aux Palestiniens un accord qui leur donnait presque tout ce qu'ils voulaient, les deux fois ils s'en sont éloignés, parce qu'ils n'ont pas enseigné à leur peuple les opportunités de la paix.



Le monde arabe sunnite a commencé à voir Israël comme un allié potentiel contre l'Iran, et il y a des signes que les Saoudiens perdent peut-être leur patience avec les Palestiniens. Par exemple, dans sa colonne du 21 mai 2017 dans le quotidien Al-Sharq Al-Awsat, basé à Londres, Saudi Mash'al Al-Sudairi a bousculé les dirigeants palestiniens : " Certains dirigeants palestiniens, au pouvoir, ont excellé en deux choses: la rhétorique et les opportunités ratées ". Cela rappelait le ministre israélien des Affaires étrangères, Abba Eban, qui a déclaré une fois:" les Arabes ne manquent jamais une occasion, de manquer une occasion. " Je dirais que si la paix semble toujours insaisissable, elle est moins insaisissable qu'elle ne l'était il y a des années.


Au cours des cinquante dernières années, on a observé de nombreux changements dans la façon dont Israël est perçu, mais très peu de choses sont remises en question à la fin. À cette époque, le monde occidental a commencé à reconnaître et même à financer Yasser Arafat et l'OLP, éventuellement cela c'est étendu au Hamas et au Hezbollah. Ce qu'ils n'ont pas reconnu c'est que ces groupes terroristes ont enseigné à Al-Qaïda,  à ISIS et à d'autres que le terrorisme est un moyen légitime d'obtenir ce qu'ils veulent.

 

Et petit petit Israël? Il a survécu à plus de guerres, plus de terrorisme, et même à Barack Obama, un président des États-Unis qui a fait tout ce qu'il pouvait pour délégitimer l'État juif, peut-être parce qu'il est un État juif.

 

Mais le véritable secret du succès d'Israël, même en 1948 ou en 1967. Ce n'est pas l'opprimé.  Bien sûr, TSAHAL est une puissante force de combat, et les agences de renseignements israéliennes sont les meilleures au monde, mais le fait que La terre a été donné aux Juifs, par un pouvoir beaucoup plus haut qui a promis que tant que nous obéirons à ses règles, elle sera à nous pour toujours. Cela donne à Israël l'avantage sur toute force de combat humain.

 

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai