Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא

Armon Hanatziv, la colline du mauvais conseil

8 Mai 2017 , Rédigé par mordeh'ai

 

Armon Hanatziv, in the days of the British Mandate

[Le Haut Commissaire britannique] s'est emparé de l'endroit le plus fantastique du monde ... a construit un palais là-bas, et chaque matin quand il se réveille et ouvre les yeux ... il peut voir des fenêtres du palais la plus sublime et la plus sainte vue du monde, comme si elle était sienne. ( Yehuda Haezrahi, City of Stone and Sky,) 

Après la Première Guerre mondiale, les Britanniques sont devenus le dernier d'une lignée de pouvoirs étrangers qui ont régis la Judée, y compris Jérusalem. Comme tout conquérant, les Britanniques ont construit des palais monumentaux pour leurs administrateurs. De 1920 à 1927, la résidence et les bureaux du Haut Commissaire étaient situés dans l'église Augusta Victoria et le complexe hospitalier sur le mont des Oliviers. Un bel endroit, mais après avoir été endommagé par un tremblement de terre, l'Empire a décidé de construire un nouveau siège de pouvoir encore plus glorieux à un endroit avec une vue encore plus belle, le Conseil Hill of Evil (pas «Counsel») Par les chrétiens byzantins, parce qu'on disait que les prêtres du temple se rencontraient pour discuter  la trahison de Jésus.

Le grand bâtiment a été construit entre 1928 et 1933, et son premier résident était le Haut-Commissaire Sir Arthur Grenfell Wauchope , qui semble avoir été l'un des meilleurs . C'est un bâtiment incroyablement beau (l'ONU l'a rénové en 2012) dans l'un des plus beaux sites du monde. Je ne peux pas imaginer combien la propriété vaut (peut-être que Donald Trump le pourrait). En hébreu, on l'appelle armon hanatizv (le palais du commissaire), et cela est également devenu le nom du quartier qui l'entoure.

En 1948, lorsque la Grande-Bretagne a été forcée de se retirer de la Palestine par une autre révolte indigène dans son Empire rapidement fragmenté, elle a transféré le contrôle de la propriété au Comité international de la Croix-Rouge, qui l'a donné à l'ONU. C'était une partie de la zone démilitarisée qui existait jusqu'en 1967, alors qu'elle était sous contrôle israélien. L'ONU l'a réclamé, et après une lutte abortive, Israël a été débouté. Nadav Shragai explique les détails historiques et les problèmes juridiques.

L'ONU a depuis apporté des modifications au bâtiment, des terrains appropriés adjacents à la structure principale et a mis en place des bâtiments supplémentaires, tous - inutile de le dire - sans obtenir de permis des autorités municipales. L'ONU n'a pas acheté le site et n'a jamais payé de taxe sur le loyer à la municipalité. La raison officielle la plus récente de la présence de l'ONU était de loger les observateurs chargés de surveiller la trêve en vigueur après 1967. Cela depuis longtemps est devenu inutile; Comme le dit Shragai: " Israël a des traités de paix avec la Jordanie et l'Égypte, et en Syrie, chacun combat tout le monde".

L'ONU est une organisation hostile à l'état d'Israël, comme le montre le flux continu de résolutions anti-israéliennes de ses diverses agences. Le coût de toutes les améliorations qu'il a apportées est une goutte d'eau dans l'océan par rapport au montant du loyer qui serait dû à Israël, si quelqu'un essayait de le calculer.

La Ministre de la Culture et du Sport Miri Regev est le plus récent responsable israélien qui a appelé à la restitution de la propriété à Israël (par cela elle rejoint Lévi Eshkol, plusieurs personnalités littéraires et de nombreux responsables gouvernementaux au fil des années depuis 1948). Les Nations Unies et certaines personnes dans le ministère israélien des Affaires étrangères affirment que l'ONU est protégée par l'immunité diplomatique et que nous ne pouvons pas la chasser.

Je pense que cette controverse encapsule l'attitude du monde chrétien et musulman envers Jérusalem, et même la terre d'Israël. D'aucuns n'ont jamais accepté la possession de la Ville sainte et de la Terre Sainte par ses véritables propriétaires, ses habitants indigènes juifs, et ils ont essayé continuellement d'une manière ou d'une autre, à leur retirer.

À maintes reprises, le gouvernement d'Israël adopte une attitude pragmatique et permet à l'ONU, au wakf islamique, au Département d'État américain et à d'autres de symboliquement désapprouver la souveraineté juive à Jérusalem, notre capitale.

Voici une occasion de prendre position pour la souveraineté et contre l'ONU corrompue et anti-juive. Malgré l'aptitude absolue de placer l'ONU sur le Conseil Hill of Evil, le site ne lui appartient pas. Si elle a besoin d'un siège dans notre pays, elle devrait être obligée de louer des bureaux comme tout le monde.

Je connais un endroit à bon marché actuellement inoccupé dans la gare routière centrale de Tel Aviv.

http://malaassot.over-blog.com/ 2017/01/aryeh-king-mene-une-protestation-contre-l-occupation-par-les-nations-unies-de-la-government-house-a-jerusalem-pour-defaut-de-paiemen

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :