Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 16:02

C'est à cause de la prétention de Moshe Dayan; Bibi n'a pas pu aller avec Trump au Mur Occidental

 

Par Jeff Dunetz
http://lidblog.com/moshe-dayans-hubris-created-conflict-western-wall/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

L'un des «points ennuyeux» entourant le voyage du président Trump en Israël c'est sa visite au mur de l'Ouest (connu en hébreu en tant que Kotel). L'équipe du président Trump a insisté sur le fait que le Premier ministre israélien Netanyahu ne pouvait pas aller au Kotel avec le président américain en disant que c'était un moment privé. En vérité, ils ne voulaient pas de Netanyahu parce que ce serait une reconnaissance du contrôle israélien du Kotel et du Mont du Temple. Gardez à l'esprit que si ce n'était pas pour l'ombre progressive de l'homme considéré comme le héros de la libération de Jérusalem Moshe Dayan, le Kotel et le Mont du Temple ne seraient pas les problèmes qu'ils sont aujourd'hui et Bibi Netanyahou aurait été au mur de l'Ouest Avec le président.

Les juifs ont été privés d'accès aux sites sacrés dans la vieille ville de Jérusalem depuis 1948, lorsque la Jordanie l'a reprise pendant la guerre d'indépendance. Au cours des 19 années qui ont suivi, les Jordaniens ont procédé à la destruction systématique, à la profanation et au pillage de sites juifs. Mais il y a 50 ans, célébré par des juifs à travers le monde comme Yom Yerushalayim (cette année, la célébration commence le 23 mai), l'armée israélienne a libéré la vieille ville de Jérusalem. Les Juifs ont été autorisé à s'approcher du Mont du Temple, pour la première fois en deux décennies, et dès qu'il a été libéré, Moshe Dayan l'a rendu.


Il convient de noter que malgré ce que les commentateurs et les grands médias vous diront, le Kotel, le «Mur des Lamentations» n'est pas le site le plus saint du Judaïsme, c'est le mur de soutènement du site le plus saint du Judaïsme, le Mont du Temple. Le Kotel est l'endroit le plus proche de l'endroit le plus saint pour les juifs que les Juifs sont autorisés à prier. Merci en partie à Moshe Dayan, les Juifs ne sont pas autorisés à prier sur le Mont du Temple (les chrétiens ne peuvent pas prier non plus).

 
Quand Israël a pris possession du complexe du Temple pendant la Guerre des Six Jours, le Premier ministre Levi Eshkol voulait créer un conseil multi-croyance pour diriger le complexe. La mosquée musulmane n'aurait pas été touchée, mais toutes les confessions seraient autorisées sur le Mont et il «appartiendrait» aux trois religions.

 
Dayan n'a pas aimé cette idée. Il pensait que le Mont du Temple devait rester en possession musulmane. Dans sa biographie, Dayan a clairement déclaré qu'il craignait que les Juifs essayent de reconstruire le Beit Hamikdash (le Temple juif) et c'était la dernière chose qu'il voulait.


Bien sûr, il n'y avait aucun moyen, qu'un troisième Temple soit construit, par une tradition juive censée attendre jusqu'à la venue du messie, mais cela n'a pas empêché Dayan, comme la plupart des progressistes, il le sentait mieux que quiconque. Il n'a pas consulté le Premier ministre ni la Knesset, ni le peuple israélien.

Dayan l'a pris, il a «donné» le contrôle du Mont du Temple aux Arabes parce qu'il voulait s'assurer qu'il n'y aurait pas un troisième Temple. Il n'y avait rien que le Premier ministre Eshkol fasse à ce sujet, après tout Moshe Dayan, était un héros de guerre.


La visite du président Trump à Jérusalem aurait eu un sens supplémentaire si Bibi avait pu participer à une belle cérémonie où se tiennent les deux temples saints dédiés à Dieu, au sommet du Mont du Temple, mais ce ne fut pas possible à cause de Dayan. Merci au général, seuls les musulmans sont à présent autorisés à prier sur le mont du Temple.


Le peuple juif a perdu la possession du Mont du Temple trois fois depuis que le roi David a acheté le site il y a 30 siècles. Une seule fois, le site a été donné volontairement,par Moshe Dayan il y a 50 ans. Moshe Dayan restera dans l'histoire pas comme un héros, mais comme l'homme qui a donné le Mont du Temple, offrant aux Palestiniens la possibilité de faire de Jérusalem un problème:


.......... "Il est vrai", a déclaré Eldad, "que le péché originel était lorsque le peuple juif, immédiatement après la guerre des six jours en 1967, a cédé son droit de regard sur le Mont du Temple dans une alliance impie entre le Rabbinat principal et Moshe Dayan - chaque côté pour ses propres raisons - mais maintenant le danger est que la souveraineté arabe sur le Mont du Temple se répand vers la place du Mur de Kotel, et de là à d'autres endroits ".



Alors, le ministre de la Défense Dayan, quelques jours après la libération israélienne de la vieille ville, a informé les musulmans qui dirigent le Mont du Temple qu'ils pouvaient continuer à gérer les mosquées là-bas, et plus tard, ils ont empêché la prière juive sur tout le Mont.

 
"Il était évident que si nous n'empêchions pas les Juifs de prier dans ce qui était maintenant un complexe de la mosquée", écrit Dayan plus tard, "les choses seraient éloignées et conduiraient à un conflit religieux ... Comme précaution supplémentaire, j'ai dit au chef de Pour ordonner à l'aumônier en chef de l'armée d'enlever la succursale qu'il avait établi dans le bâtiment qui est adjacent à la mosquée. "Source Israel National News"
 
La soirée du 23 mai jusqu'au coucher du soleil le lendemain, les Juifs à travers le monde célèbreront Yom Yerushalayim commémorant le jour où les Juifs ont de nouveau eu accès à leurs sites sacrés à Jérusalem-Est. Mais grâce à Moshe Dayan, le site le plus saint de tout le judaïsme est hors limites et le Premier ministre d'Israël ne peut pas accompagner le Président Trump au Kotel. C'est ce que les Juifs appellent un shanda (une honte)
 

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai