Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 11:00
Le projet de résolution de l'UNESCO déclarant la nullité de la souveraineté israélienne sur Jérusalem est «illégal» et attire les foudres d'Israël, et des groupes juifs

Par Ben Cohen

https://www.algemeiner.com/2017/04/27/unesco-draft-resolution-declaring-israeli-sovereignty-over-jerusalem-illegal-draws-fire-from-israel-jewish-groups/
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif
 
L'organisation culturelle de l'Organisation des Nations Unies devrait voter le mardi 2 mai prochain sur une résolution introduite par les Palestiniens et plusieurs États arabes rejetant la souveraineté israélienne sur toute la ville de Jérusalem, y compris sa majorité occidentale.
 
Le projet de résolution, présenté par l'Algérie, l'Égypte, le Liban, le Maroc, l'Oman, le Qatar et le Soudan au nom des Palestiniens, ainsi que les contributions des pays de l'Union européenne, stipule que "toute action prise par Israël, la puissance occupante, Les lois, la juridiction et l'administration sur la ville de Jérusalem, sont illégales et donc nulles et non valables et ne valent plus.
 
Le gouvernement israélien et l'administration Trump, qui a souvent laissé entendre qu'elle reconnaîtrait Jérusalem comme capitale d'Israël, font pression sur les fonctionnaires de l'UNESCO et les 58 États membres de l'organisation pour qu'ils reportent ou s'opposent au vote. La lutte est difficile, car les Etats arabes ont une majorité automatique à l'UNESCO et la résolution devrait se poursuivre.
 
Israël a répondu avec colère au libellé du projet, affirmant que l'UNESCO avait dépassé son mandat en intervenant sur la question.
 
"Le conseil d'administration de l'UNESCO refuse d'arrêter la politisation qui a compromis le statut de l'organisation", a déclaré un diplomate israélien anonyme à Ynet News . "Contre la recommandation du directeur de l'UNESCO, les promesses et les déclarations faites par les différents dirigeants au cours de la dernière année, l'UNESCO répète le rituel de la mise au point de résolutions politiques anti-israéliennes qui sapent toute action qu'Israël prend à Jérusalem, adoptant des résolutions passées qui ont nié les liens juifs à la ville, et le recyclage des condamnations politiques contre Israël sur Gaza ".
 
Les groupes juifs américains ont également appelé l'UNESCO à reconsidérer sa position. Une lettre envoyée au Conseil exécutif de l'UNESCO par un trio de hauts fonctionnaires de B'nai B'rith International, y compris le PDG Daniel S. Mariaschin, a déclaré: "Le passage du projet en question compromettrait de manière critique le statut de l'UNESCO dans ces pays domaines qui relèvent de la compétence de l'organisation et que votre gouvernement doit rejeter la complicité dans un affront indistinctement anti-historique non seulement envers Israël, mais aussi envers les juifs et les chrétiens du monde entier ".
 
Bna'i Brith, a déclaré: " Les Etats membres de l'UNESCO, ont un devoir moral particulièrement profond de s'opposer aux tentatives de nier, de questionner ou d'obscurcir les liens juifs, historiques et contemporains, avec leurs sites les plus sacrés se trouvant à Jérusalem et ailleurs en Terre Sainte, y compris La tombe de Rachel, la grotte des patriarches, le mur occidental et surtout tout le Mont du Temple ".
 
La ligne sur le projet de résolution vient seulement trois jours après que la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a souligné les liens de Jérusalem au judaïsme, au christianisme et à l'islam.
 
"La Mosquée Al Aqsa / Al-Haram al-Sharif, le sanctuaire sacré des musulmans, est aussi le Har Habayit - ou le Mont du Temple - l'endroit le plus saint du Judaïsme, dont le Mur occidental est vénéré par des millions de personnes dans le monde, quelques étapes Loin du Saint-Sépulcre et du Mont des Oliviers lieux saints aux chrétiens ", a déclaré Bokova dans un discours à la 15e Assemblée plénière du Congrès mondial juif à New York.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai