Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 14:57
Par Aaron Klein and Ali Waked 
 
http://www.breitbart.com/jerusalem/2017/03/24/iranian-pressure-likely-led-syrian-fire-israeli-aircraft-arab-intel-official-says/
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif
 

La Syrie a été très probablement soumise à des pressions de l'Iran pour qu'elle tire des missiles sol-air sur des avions israéliens effectuant des frappes sur le territoire syrien au cours du week-end, a déclaré un responsable du renseignement arabe à Breitbart Jérusalem .

 

 Dimanche, Israël a confirmé l'attaque des cibles syriennes, avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu expliquant que les frappes ont pris pour cibles des armes acheminées au groupe terroriste iranien Hezbollah.

 

  • Reportage de L'AFP sur la frappe:

L'armée syrienne a déclaré qu'elle avait abattu un avion israélien et en avait touché un autre alors qu'ils menaient des frappes au lever du jour près de la célèbre ville déserte de Palmyre qu'elle a repris aux jihadistes ce mois-ci.

        Le gouvernement syrien a fait des allégations semblables sans fondement dans le passé.
 

Le responsable arabe a déclaré que malgré le souhait de la Syrie de changer l'équilibre du pouvoir vis-à-vis d'Israël - " par lequel Israël a attaqué la Syrie à plusieurs reprises sans représailles" - selon les estimations du renseignement de la région " ce n'est pas un bon moment pour Assad Pour faire échouer le bateau."

 

Le responsable arabe a déclaré:  " Le meilleur intérêt du régime [syrien] est de continuer à livrer des contre-attaques contre les rebelles dans les grandes villes, le long du littoral et des régions frontalières avec l'Irak, la Turquie, la Jordanie et Israël." " Par conséquent, nous croyons qu'Assad a été poussé  aux représailles par l'Iran."

 

 
Il a également soutenu qu'en tirant sur des avions israéliens, l'Iran veut envoyer à Israël un message qu'il devrait faire réfléchir à deux fois avant d'attaquer des convois transportant des armes au Hezbollah.
 
 

« L'Iran voit le rapprochement renouvelé entre l'Arabie saoudite et la nouvelle administration américaine, et se rend compte qu'il est dans l'ubuesque, et le Hezbollah peut être de trop. C'est pourquoi l'Iran est désireux d'intensifier les livraisons d'armes et de renforcer sa position au Liban, qui est essentiellement le pied de l'Iran, et le tir sur les avions israéliens sont censés créer une sorte de dissuasion qui serait bénéfique à l'opération de contrebande »

 

Il y a une autre guerre en Syrie, menée par Israël, pour l'empêcher de devenir un avant-poste iranien, et de prévenir l'armement du Hezbollah. Non seulement l'Iran  le comprend,  mais il l'éprouve aussi. C'est pourquoi ils sont catégoriques sur l'ajout de la Syrie dans l'équation, en dépit de l'intérêt supérieur d'Assad, qui est de se concentrer sur la défaite de ses ennemis de l'intérieur.

 

Le responsable arabe dit que : “Nous estimons qu'Assad, une fois sa victoire et sa survie garanties, ne s'opposera plus à limiter l'influence de l'Iran, en dépit de tous les rapports de ses gestes envers lui". se référant aux réclamations d'une base navale iranienne en construction dans Latakie avec la permission d'Assad.
 

Le responsable arabe dit: " En fin de compte, la base navale en Latakie peut être un paiement anticipé à l'Iran pour avoir sauvé Assad, mais la consolidation du statut du Hezbollah au Liban n'est certainement pas à son ordre du jour. Par conséquent, iloute été forcé à changer sa politique vis-à-vis des attaques israéliennes."

 

 " Pas moins que l'Iran, Assad cherche à maintenir le soutien de l'Egypte et capitaliser sur le récent réchauffement de la Jordanie, ce qui le positionne à l'avant-garde de la guerre internationale contre le terrorisme ", a conclu le responsable arabe. " Un conflit avec Israël est la dernière chose dont il (Assad) a besoin en ce moment, même s'il a dit qu'à la fin de la guerre, il reprendrait ses efforts pour libérer les hauteurs du Golan. "

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai