Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 04:41

Rapport exclusif de DEBKAfile
http://www.debka.com/article/25951/Hizballah-lists-targeted-Israeli-“nuclear-sites
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif
 
 
Un nouveau clip du Hezbollah publié le 2 mars proclame montrer les adresses de neuf sites nucléaires israéliens, tout en se vantant de posséder des missiles précis capables de tous les  atteindre

 

Dernière série de Hezbollah des menaces contre Israël a atteint un nouveau record jeudi 2 mars, avec la sortie d’une cassette vidéo revendiquant exposer les neuf sites qui seraient liés à la production et l’assemblage d’armes nucléaires israéliennes,( debkafile rapports.) L’organisation terroriste chiite libanais dit qu'elle possédait des missiles précis pour anéantir les infrastructures nucléaires d’Israël et cite des adresses de tous ses objectifs.

 

Cinq points en tête de liste, commençant par les réacteurs nucléaires à Dimona dans le sud d'Israël et Nahal Soreq sur la côte méditerranéenne. Viennent ensuite trois lieux « révélés » secrets de production, d'assemblage et de stockage de missiles et des têtes nucléaires. Kfar Zacharia près de Beit Shemesh dans les collines de Jérusalem, défini comme le principal dépôt de la série Jericho I, II et III, des missiles balistiques de trois étages, qui peuvent atteindre des cibles à 6000 km.  

 

Deux autres étant une usine à Beer Yaakov, près de la ville israélienne de Ramleh au centre du pays, le site de production présumée d’ogives nucléaires; et le « Galilée aile-20 » des plantes dans le parc industriel de TEF, 17km de la ville de Carmiel, un établissement il a été dit par l’autorité Rafael Advanced Defense System, pour monter des ogives nucléaires sur des missiles balistiques et les préparer pour le lancement.

 

La vidéo souligne que le Hezbollah possède maintenant des missiles précis  capables d’identifier et de détruire toutes les installations.

 

Il y a seulement deux semaines Nasrallah « conseillait » Israël dans un discours agressif, de démanteler son grand réservoir d’ammoniac à Haïfa et le réacteur nucléaire de Dimona, avant d’être touchés par des roquettes du Hezbollah qui  causeraient des pertes massives. Lui et ses associés ont averti à plusieurs reprises ces dernières semaines que leur groupe terroriste libanais a acquis des armes capables de dissuader Israël ainsi que la capacité de capter des renseignements israéliens par « surprises ».

 

Dans de précédents articles, debkafile expliquait le bellicisme accru des dirigeants du Hezbollah par l’autorisation que Bashar Assad a récemment accordé au Hezbollah de lancer des missiles contre Israël depuis le sol syrien, ainsi que du Liban.

 

Nos sources militaires et de lutte contre le terrorisme dessinent une ligne droite depuis les dernières positions du Hezbollah et l’agressivité retrouvée affichée cette semaine par les extrémistes palestiniens du Hamas qui régit la bande de Gaza.

 

Jeudi, le 2 mars, le porte-parole du Hamas a déclaré que le groupe ne ferait plus preuve de retenue en répondant aux frappes de l'artillerie lourde israélienne et qui sont menées en représailles à des tirs de roquettes depuis la bande de Gaza. Désormais, il entendait procéder à une politique de « position militaire à position militaire » sens que pour toutes les positions du Hamas détruites par Israël, les extrémistes palestiniens frapperaient un site militaire israélien comparable.

 

La nouvelle posture du Hamas conteste celle du ministre de la défense Avigdor Lieberman "stratégie de tenir le gouvernement du Hamas de Gaza responsable de toute attaque venant de l’enclave palestinienne - amalgamant Hamas et extrémistes salafistes.

 
Le 27 février, l’aviation israélienne a détruit cinq cibles du Hamas dans les régions nord, centre et sud de l’enclave après l’explosion d’une roquette tirée de Gaza sur Israël. L’armée israélienne n’a pas répondu à la fusée tirée ensuite sur la région de Hof Ashkelon. Mais après une série de tirs de Gaza sur des engins du génie militaire, l’armée israélienne a frappé sur deux petits postes de vigie du Hamas dans le Nord.
 

Le Hamas avait en fait donné au ministre de la défense un ultimatum: soit faire preuve de retenue, soit poursuivre la politique de représailles massives pour chaque roquette provenant de la bande de Gaza - au risque d’une nouvelle série de combats avec le Hamas. Lieberman semble avoir opté pour la première option pour le moment.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai