Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 17:23

Posted par Ted Belman 
http://www.israpundit.org/archives/63621987
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif
 

L'armée israélienne a déclaré que ses avions de chasse avaient frappé plusieurs cibles en Syrie au début du vendredi 17 mars et étaient de retour dans l'espace aérien contrôlé par Israël alors que la Syrie avait lancé plusieurs missiles anti-aériens en direction des avions israéliens. L'armée a dit que le missile israélien de défense aérienne Arrow a intercepté l'un des missiles syrien, mais qu'elle n'aborderait pas si d'autres missiles ennemis avaient frappé le territoire israélien. La sécurité des civils israéliens et la sécurité des avions israéliens "n'ont pas été compromises", a souligné le porte-parole des FDI.


Les sources militaires de DEBKAfile: disent que le communiqué officiel des Forces de Défense Israelienne (FID) soulève des questions. Il n'est pas logique que les missiles israéliens Arrow soient dirigés contre des missiles syriens tirés contre des avions israéliens. L'
Arrow ne doit être utilisé que pour intercepter un missile sol-sol de Syrie ou du Hezbollah entrant en direction d'une cible en Israël.
Cela expliquerait aussi l'énorme détonation qui retentit de la vallée orientale du Jourdain jusqu'à Jérusalem, à 150 km de là au petit matin du vendredi.


Cette explication a gagné en crédibilité de l'armée syrienne: «Un total de quatre avions israéliens ont violé l'espace aérien syrien vendredi matin. Ils ont frappé une «cible militaire» près de Palmyre. En représailles, les missiles ont été pris pour cible par des missiles anti-aériens syriens, qui auraient abattu un avion israélien sur un «terrain occupé». Après l'ouverture de l'espace aérien, l'armée syrienne a prévenu Israël des représailles «directes» avec tous les moyens à sa disposition. 

L'armée israélienne a souligné qu'aucun des avions de l'Armée de l'air n'a été touché. "À aucun moment, la sécurité des civils israéliens ou de l'avion de l'armée de l'air israélienne n'a été compromise", a déclaré un porte-parole de l'armée israélienne.

Les sources militaires de DEBKAfile ajoutent: La grande base aérienne syrienne T4 est située près de Palmyre. Si c'était bien la cible du raid israélien, il aurait été le point le plus septentrional de la Syrie jamais attaqué par les avions de guerre israéliens.

Le fait que des fragments du missile Arrow ont atterri dans le village nordique d'Anbata dans le district d'Irbid en Jordanie, ceci a été révélé par les médias sociaux, c'est une preuve supplémentaire qu'il a été lancé contre un missile tiré sur Israël. Si l'Arrow avait intercepté des missiles anti-aériens dans le nord de la Syrie, les fragments de l'interception ne seraient pas tombés en Jordanie ou l'alerte des sirènes de fusée dans la vallée du Jourdain côté israélien de la frontière a retenti.

De plus, il est temps d'abandonner l'attribution officielle systématique de toute frappe aérienne israélienne contre la Syrie visant un convoi d'armes (de technologie de pointe) en direction du Hezbollah au Liban. Ce n'est plus crédible. Après son intervention dans la guerre syrienne, le Hezbollah maintient de nombreuses installations militaires stationnaires et mobiles sur le sol syrien, préparées pour attaquer Israël. Le groupe chiite pro-iranien n'a plus besoin d'envoyer des convois au Liban. Son armement avancé est logé dans des bases permanentes dans les villes de Zabadani et Quseir de l'ouest de la Syrie.

Ces dernières semaines, en fait, le Hezbollah est occupé à creuser des fosses souterraines profondes de stockage pour tenir ces systèmes d'armes de technologie avancée hors de ces villes. Selon certains rapports, il creuse également de vastes tunnels pour canaliser ses troupes et le matériel reliant ces fosses au Liban.

Le flou de cette bataille est toujours suspendu à l'épisode de vendredi. Mais il a été assez grave pour marquer une escalade dans l'implication militaire d'Israël en Syrie. Cela, à son tour, exacerbe le risque pour Israël d'affrontements imminents avec l'armée syrienne et le Hezbollah, sous la direction de l'Iran.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai