Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 16:05
Israël aurait attaqué des avant-postes de la 3ème division de l'armée syrienne à al-Katif, la presse libanaise citant des responsables estimant que la cible était des bus militaires du Hezbollah.
 
Par Roi Kais
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4925977,00.html
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Selon les rapports, des avions de guerre israéliens circulaient autour de l'espace aérien libanais dans la région de Baalbek vers 3h du matin mercredi, en exécutant l'attaque depuis le Liban.

Des responsables cités par les médias libanais ont estimé que l'attaque visait les bus militaires du Hezbollah.

 

Dans une déclaration contraire émise par le Hezbollah, ils ont affirmé que les rapports indiquant que les attaques israéliennes visaient les avant-postes du Hezbollah au Liban ou en Syrie sont incorrects.

Un porte-parole rebelle de la ville de Yabroud dans la banlieue de Damas a déclaré à des médias syriens identifiés avec les rebelles que les avions de chasse de l'armée de l'air israélienne ont attaqué à 4 heures après avoir encerclé l'espace aérien libanais pendant une demi-heure.

 

 

Selon le porte-parole, plusieurs frappes ont été effectuées, au cours desquelles six missiles ont été tirés sur les avant-postes de la 3ème division de l'armée syrienne, ainsi que vers des caches d'armes dans les montagnes septentrionales d'Al Katif. En conséquence, des véhicules appartenant apparemment au Hezbollah ont pris feu.

 

Le site libanais Elnashra News a rapporté que des explosions pouvaient être entendues à Nahla, un village de la chaîne montagneuse de l'est du Liban.

 

Pendant ce temps, les fonctionnaires qui ont parlé à la  Radio la voix du Liban ont nié qu'Israël a mené l'attaque depuis le Liban, disant que les militaires libanais scannent la zone frontalière avec la Syrie.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai