Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 22:57
Par Dror Eydar 
http://www.israelhayom.com/site/newsletter_opinion.php?id=18183
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention
de la source et du lien actif

La conférence de Paris appartient à l'héritage de l'administration du président américain Barack Obama: Un moment avant que tout tombe en morceaux, frapper un coup contre les Juifs. Juste avant que le gouvernement du président français François Hollande se désagrège (les candidats de son parti "cachent" leur participation dans son administration), les Français ont pensé frapper un grand coup sur les Juifs. Pendant un long moment - trop longtemps - l'énorme massacre en Syrie, à Alep, a été oublié. Oublié aussi le retour des Etats arabes aux structures tribales et claniques et le démantèlement des structures nationalistes qui leur ont été imposées par la France et l'Angleterre coloniales  après la Seconde Guerre mondiale. La montée folle de l'islam djihadiste a été oublié, aussi. Les centaines de citoyens assassinés de France et d'Allemagne, tués dans les mœurs bizarres par des fanatiques musulmans, ont été oubliés. Tout a été oublié, parce que la raison de tout ce chaos a été découvert: les implantations.

 

Hollande a déclaré que «la solution à deux Etats est menacée par la construction continue de colonies de peuplement, par la faiblesse du camp de la paix, par la méfiance entre les deux parties, et par les terroristes qui ont toujours craint un règlement de paix." Nous nous sommes beaucoup trop habitués à cette disgrâce intellectuelle, après l'avoir entendu du Secrétaire d'Etat américain John Kerry dans son dernier discours, de Hollande le dimanche soir et d'autres dirigeants (y compris la résolution scandaleuse du Conseil de sécurité des Nations unies), selon laquelle il existe une corrélation entre l'entreprise de colonisation et le terrorisme. Il ne faut pas être d'accord avec ce mensonge, qui justifie indirectement l'assassinat des juifs et ignore les raisons de l'assassinat des chrétiens sur la terre européenne. Cette approche est une recette pour la défaite de l'Europe aux mains de ceux qui cherchent à la détruire.
 

Nous nous concentrons trop sur la guerre contre le groupe Etat islamique, Hollande se plaint, et si nous voulons " stabiliser le Moyen-Orient," il ne faut pas oublier le "plus vieux conflit", le conflit israélo-palestinien. Absolument pas, monsieur Hollande. Le conflit le plus ancien, qui a commencé plusieurs centaines d'années avant, c'est celui, entre l'islam et le christianisme. La première croisade est partie principalement de la France vers Jérusalem il y a quelque 920 ans, avec l'encouragement de Otho de Lagery, ou le pape Urbain II.

 

Maintenant, c'est devenu clair que près d'un millénaire plus tard, les Français sont soumis aux musulmans. Ils cherchent à libérer Jérusalem de ses propriétaires légitimes et de le transférer aux occupants musulmans, dans l'espoir qu'ils seront épargnés et que la campagne de massacres dans les rues de l'Europe cesseront. Quelle honteuse défaite.

 
Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a dit un peu plus loin, que le transfert de l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem était une "provocation" et menaçait que ce déménagement aurait " des conséquences graves." Monsieur le ministre des Affaires étrangères, vos remarques sont une véritable provocation. Jérusalem n'est pas l' affaire de la France de la même manière Paris n'est pas l'affaire d'Israël.
 

Le problème avec la Gauche française c'est qu'elle pense que l'emprise juive sur Zion est similaire à la colonisation française en Algérie. Jérusalem était la capitale du royaume d'Israël, et les prophètes bibliques parlaient de leurs visions de la paix quand la terre de Paris était encore régie par les tribus celtiques.

 

Et voici l'ironie: la France parle de la paix au Moyen-Orient, tout en continuant à financer des dizaines d'organisations anti-israéliennes, dont certains soutiennent directement le mouvement boycott, désinvestissement et sanctions et de voir l'Etat juif comme la racine de tous les maux de la Terre. Cela vaut la peine de lire le rapport détaillé [lien du rapport : http://www.ngo-monitor.org/reports/french-funding-bds-terror/] sur la question par l'organisation NGO Monitor. Voici comment le terrorisme est encouragé. Ce ne sont pas les  Juifs qui s'installent de nouveau dans leur ancienne patrie et qui font fleurir les déserts qui sont le problème, c'est plutôt la propagande mensongère contre le retour historique du peuple juif à Sion.
 

Chers diplomates, pensent en dehors de votre boîte sans inspiration. la souveraineté israélienne sur Jérusalem est en fait la meilleure garantie de sécurité pour Paris, parce que la capitale d'Israël est à la pointe de la guerre existentielle du monde libre. Pas seulement du point de vue de la sécurité, mais aussi moralement et spirituellement. Quand vous comprendrez cela, vous prendrez la grande route pour vaincre le terrorisme islamiste. En attendant, s'il vous plaît concentrez vous sur vos propres problèmes.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai