Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 12:23

Le Président élu demande instamment à la Grande-Bretagne d'opposer son veto à toute résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies qui critique Israël, et confirme que Kushner va essayer de négocier un accord de paix.

 

Voir l'image sur Twitter

 

Par Elad Benari

http://www.israelnationalnews.com/news/news.aspx/223335
Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention
de la source et du lien actif
 
 
Le. Président désigné Donald Trump exhorte la Grande-Bretagne d’opposer son veto à toute nouvelle résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies critiquant Israël.
 

Trump a émis les commentaires dans un entretien publié dimanche par le Times de Londres et a été cité par l’Agence de presse Reuters.

 

Dans l’interview, Trump a également confirmé qu’il nommerait son gendre, Jared Kushner, pour négocier un accord de paix au Proche-Orient. La semaine dernière Trump a annoncé qu’il nommerait Kushner comme conseiller de maison blanche qui, entre autres choses, traiterait des questions connexes du Moyen-Orient .

 

L’entretien avec le Times de Londres a été publié le jour de la Conférence de paix de Paris, à laquelle la Grande-Bretagne a choisi de n'envoyer qu'une délégation de diplomates débutants.

 

La Grande-Bretagne a expliqué le changement par les faits « réserve particulière » avec la nature et le calendrier de la Conférence. Les réserves données étaient :« l’absence de représentants d’Israël ou de l’autorité palestinienne (AP) à la Conférence et elle se déroulait à quelques jours seulement de la transition vers un nouveau président américain ».

 

Premier ministre britannique Theresa May le mois dernier a critiqué le discours du Secrétaire d’État John Kerry dans lequel il a accusé Israël pour le point mort du processus de paix. May a critiqué la façon irrespectueuse avec laquelle Kerry évoquait le gouvernement élu de son allié démocratique, Israël et ses communautés juives de Jérusalem, de Judée et de Samarie en plus de toutes les autres questions singulières.

 

Dans le même temps, Grande-Bretagne a voté en faveur de la résolution 2334 des Nations Unies au Conseil de sécurité le mois dernier. La résolution, qui a condamné la présence d’Israël en Judée, Samarie et Jérusalem-est, passé après que le président Barack Obama ait choisi l' abstention plutôt que d’utiliser le pouvoir du veto américain.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai