Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 06:45

Par Anne Bayefsky

https://www.algemeiner.com/2017/01/10/how-to-prevent-israel-from-being-fed-to-the-wolves-at-the-upcoming-paris-conference-just-before-trump-takes-office/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

Secretary of State John Kerry with President Barack Obama. Photo: White House.

Le 15 Janvier, seulement cinq jours avant le terme des 2917 jours de pouvoir, le président Barack Obama prévoit une nouvelle fois de jeter en pâture Israël aux loups internationaux. Le mouvement est destiné à lier les mains du président Donald Trump et c'est une répudiation directe de la volonté de l'électorat américain, qui a rejeté la politique étrangère calamiteuse d'Obama et sa répétition par son secrétaire d'État.

 

 

Dimanche, la France a prévu d'organiser une conférence internationale pour déchaîner une foule internationale sur Israël. La réunion a lieu avec la complicité directe d'Obama. Soixante-dix-états sont conviés pour imposer leurs préférences à la seule démocratie du Moyen-Orient. Les  Israéliens continuent à mourir dans les rues israéliennes après 70 années de terreur arabe sans fin - et les gens assis à Paris grignotant des croissants connaissent la meilleure façon de préserver la vie des citoyens israeliens. la sécurité nationale israélienne.

 

 

Le coup de force éhonté de la France et de ses alliés arabes - avec la bénédiction du président Obama - soulève des questions inévitables: Qui va participer? S'ils assistent, comment le haut représentant sera envoyé par les principaux acteurs vers le Conseil de sécurité: les États - Unis, la Russie et le Royaume-Uni? Est-ce que les participants signeront-ils un document final qui circule déjà mettant en péril Israël ? Est-ce que le Quatuor - composé des États-Unis, l'UE, la Russie et l'ONU - approuvera le document final? Est-ce qu'un Conseil de sécurité des Nations unies par la suite approuvera le document final avant le 20 Janvier?

:2

La réunion française suit le président Obama et l'aide apportée pour faire adopter la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU du 23 Décembre, 2016, a été clairement destinée à libérer un pogrom juridique et économique contre l'Etat juif. Il n'a pas fallu longtemps pour que les terroristes palestiniens comprennent le message: mise à l'écart d'une solution négociée entre les parties par le  fort armement du méchant israélien à l'ONU était un feu vert pour les responsables de l'application dans la ville de Gaza et de Ramallah.

 

La collusion du président Obama sur 'Round Two' jette par-dessus bord des décennies de politique bipartisane qui penchait pour un chemin négocié menant à la paix israélo-arabe, et cette collusion va donc à l'encontre de la position bipartisane, écrasante, au Congrès confirmée par la Chambre la semaine dernière. Car cette rafale d'activité internationale par les défenseurs de l'ONU est de saborder et de nier la mission de politique étrangère du président Trump, ce que l'Etat juif a besoin de savoir ces participants à l'agression française - maintenant - à quoi il pouvait espérer cinq jours plus tard, le jour de l' intronisation.

 

Le Premier ministre britannique Theresa May a déjà fait des appels à l'équipe entrante et attend d'être en haut de la liste des premiers visiteurs accueillis à la Maison Blanche au printemps. Les Pays de l'UE de même venus demander des assouplissements aux retombées post-Brexit , la lutte contre les problèmes des réfugiés et étayer les besoins de sécurité. Le Quartet du Moyen-Orient est désespéré de poursuivre son rôle de supervision du conflit israélo-arabe et d'éviter un retour à la garde exclusive américaine. L'ONU reçoit un service économique des États-Unis - à hauteur de plus de 10 milliards par an - actuellement de nombreux diplomates stationnés au milieu d'une place préfèrent la maison.

 

Voici donc quelques suggestions qui peuvent être communiquées aux personnes intéressées par une relation productive avec l'homme qui sera dans le bureau cinq jours plus tard et ses collègues maintenant en charge des cordons de la bourse au Capitol Hill - si les français refusent à leurs risques et périls de reporter purement et simplement la réunion:

 

Contracter la grippe diplomatique et ne fréquenter pas l'embuscade française; cela vaut pour le nouveau Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres.

 

Envoyer un bureaucrate de bas niveau pour prendre des notes, laisser le Secrétaire Kerry (qui devrait assister) faire du relationnel sur la tolérance avec les amateurs de droits de l'homme de la Ligue arabe.

 

Refuser de se mettre d'accord sur un document final, en dépit de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas assis à l'écart menaçant de plus de terrorisme à moins que ...

 

Empêcher tout mouvement par le Quartet à convenir d'un document final.

 

Refuser tout effort pour emporter un document final devant l'ONU et le faire adopter par le Conseil de sécurité sous une forme quelconque - une résolution, une déclaration présidentielle ou une déclaration à la presse.

 

Quant à l'ONU, il n'y a qu'un seul sujet que les adeptes de l'ONU comprennent et ce n'est pas une note de service du Congrès demandant à l'institution de traiter Israël mieux la prochaine fois, mais la menace d'une  promesse insistant sur l'arrêt immédiat du transfert de fonds à l'ONU, dans l'attente d'une comptabilité approfondie des dépenses et un examen stratégique de la relation US-ONU, serait un bon début.

 

La canaille de la Maison Blanche est sur le point de faire dérailler toute perspective de paix israélo-arabe dans un avenir prévisible, une autre menace pour la sécurité d'Israël et la capacité du pays à préserver l'identité juive. Si ses co-conspirateurs estiment qu'il sera sans frais, attendre l'assaut de procéder comme prévu.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai