Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

25 décembre 2016 7 25 /12 /décembre /2016 07:06

Par NEIL W. MCCABE

 

Le sénateur américain de l'Arkansas a fustigé le président Barack Obama lundi pour la gestion et l'absence de veto à une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies condamnant l'Etat d'Israël pour ses colonies sur la terre, qu'il a saisi après que les nations arabes l'ont attaqué en 1967.

 

http://www.breitbart.com/big-government/2016/12/23/sen-tom-cotton-obama-set-up-israel-with-anti-settlement-un-resolution-he-lacked-courage-to-support-or-veto/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

"Le président Obama est personnellement responsable de cette résolution anti-Israël", a déclaré le sénateur Thomas B. Cotton, Qui a servi en Irak et en Afghanistan comme officier de l'armée US.

"Ses diplomates ont secrètement coordonné le vote, mais il n'a même pas eu le courage de ses propres convictions de voter pour cette résolution" dit - il. "Cette action honteuse de lâcheté cimente l'héritage bien mérité du président Obama en tant que président le plus anti-Israël dans l' histoire américaine."

La résolution, parrainée par la Nouvelle-Zélande, le Sénégal, la Malaisie et le Venezuela, a été la première résolution à passer à l'Organisation des Nations Unies condamnant les colonies, parce que dans le passé, les Etats-Unis ont opposé leur veto à de telles résolutions. Parce que les États-Unis se sont abstenus, la mesure a été adoptée par 14 voix à 0, et il y a eu des applaudissements soutenus des participants dans l'hémicycle.

My statement condemning Obama's failure to veto the U.N. Security Council resolution regarding Israel. http://ow.ly/ni9Y307pI3a

 

Le sénateur a dit:

Cette résolution fait mal aux perspectives d'une paix sûre et juste en ne ciblant qu'Israël pour la construction de maisons à Jérusalem, sa propre capitale, tout en ne traitant pas spécifiquement l'incitation palestinienne et le soutien financier au terrorisme. Voilà pourquoi le président Obama a mis son veto une résolution anti-israélienne similaire,  en 2011 quand il avait encore besoin en retour d'électeurs pro-Israël pour sa réélection. En outre, comme cette résolution du Conseil de sécurité a l'imprimatur des États-Unis, cette résolution dépasse même le "sionisme est le racisme" infâme résolution de l'Assemblée générale dans son obsession irrationnelle avec l'Etat juif.

Les États-Unis fournissent une aide financière considérable aux membres des Nations Unies et du Conseil de sécurité. L'ONU et les pays soutenant cette résolution ont mis en péril toutes les formes de l'aide américaine. Je me réjouis de travailler avec le président élu Trump et les membres des deux partis au Congrès qui décideront de ce que seront les conséquences de cette action..

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré dans un communiqué après le vote que, comme le Sénateur  Cotton, il blâme Obama pour ses efforts de faire en sorte que la résolution soit venue à un vote en premier lieu.

Netanyahu a déclaré que ses espoirs qu'Israël retrouvera le soutien du président élu Donald J. Trump .

" Israël rejette cette résolution anti-israélienne honteuse de l'ONU et ne respectera pas ses conditions ", a déclaré le Premier ministre. " Israël se réjouit de travailler avec le président élu Trump et avec tous nos amis au Congrès, les Républicains ainsi que des Démocrates, pour nier les effets néfastes de cette résolution absurde."

Trump, lui-même, a contraint l'ONU à retarder le vote d'un jour le vote après l'avoir critiqué. Mais l'ONU et l'administration Obama n'ont pas été dissuadés.

Après le vote, le nouveau président adit afin que le monde sache son point de vue:

 

As to the U.N., things will be different after Jan. 20th.

Quant à l'ONU, les choses seront différentes après le 20 janvier

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai