Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 06:44

Par RUDY GIULIANI

http://www.washingtonexaminer.com/rudy-giuliani-op-ed-obamas-attack-on-israel-should-surprise-nobody/article/2610541

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

Résultat de recherche d'images pour "fotos de Rudy Giuliani"

 

Toute personne surprise par le président Obama, a été dans le déni pendant huit ans la preuve son dernier échec de défendre l'Etat d'Israël. En refusant de veto à une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies condamnant les "colonies" israéliennes, Obama a encore affaibli l'Etat d'Israël. C'était prévisible dès le premier jour de l'administration Obama.

 

L'administration Obama et les administrations présidentielles démocratiques passées n'ont pas été des amies d'Israël.

 

L'héritage d'Obama est une série d'actions pire que la création d'une équivalence morale entre Israël et l'Autorité palestinienne. Il a commencé en Juin 2009 avec le discours d'Obama en Egypte, qui a encouragé le printemps arabe, sa révérence au roi d'Arabie Saoudite en Avril 2009, et sa non visite en Israël pour son premier

 

.Il s'est donné du mal pour humilier et utiliser ses agents secrets politiques pour essayer de vaincre le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu.

 

   Il a été complice du renversement du président égyptien Hosni Moubarak et du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

 

Il a ensuite été de l'avant avec un accord donnant des milliards de dollars à l'Iran pour de soutenir le terrorisme et ouvrir une fenêtre de 10-15 ans pour devenir une puissance nucléaire. 

 

Ce ne se serait pas fait par un ami de l'Etat d'Israël ou par un président américain exerçant le bon sens de la sécurité nationale des États-Unis.

 

Le Président élu Trump a dit clairement son opposition farouche à cette action dommageable faite par le président sortant Obama. Je suis sûr que Trump va faire tout son possible pour l'inverser.

 

Le reste de ces suggestions sont purement que ma propre opinion.

 

La notion d'équivalence morale, la supériorité morale désormais palestinienne, entre ces deux parties est au cœur de notre incapacité à résoudre ce problème. Clinton a commencé le processus en traitant Arafat comme un égal du Premier ministre israélien. Il a atteint des proportions ridicules quand Arafat, le meurtrier terroriste tourné en voleur du crime organisé de centaines de millions de dollars destinés à son peuple, a reçu le prix Nobel de la paix.

 

Lui et son organisation, le Fatah, perdrait la capacité de voler l'argent d'un américain naïf et le monde a aidé à l'envoi   au peuple palestinien.

 

Maintenant, nous pouvons recommencer.

 

Comme les choses sont maintenant, une solution à deux Etats est contraire aux intérêts de sécurité nationale des États-Unis, elle peut être un objectif, mais pas une réalité immédiate. Il n'y a pas de raison de créer un autre Etat parrain du terrorisme qui enseignera à ses enfants de nous tuer.

 

Un processus de paix qui a un sens, il faudrait que l'Autorité palestinienne qui est devenue maintenant terroriste et corrompue, pour éliminer le terrorisme, mette en place une règle de droit qui exterminera le terrorisme et respectera les droits de l'homme, et démontrera ainsi qu'elle peut faire cela pendant au moins cinq ans.

 

Alors, et seulement alors, il serait dans l'intérêt des États-Unis et de notre allié Israël à adopter une solution à deux Etats: deux Etats pacifiques qui se reconnaissent l'un l' autre, debout aux côtés des Etats-Unis contre le terrorisme islamiste radical, et régis par la loi.

 

Pendant ce temps, nous devrions immédiatement déplacer notre ambassade de Tel Aviv à Jérusalem comme Obama avait promis de le faire - encore une autre promesse non-tenue.

 

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai