Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 10:22

Prenant la parole à Jérusalem mercredi, le professeur de droit a ouvertement dit qu'il voterait pour faire abolir l'ONU s'il le pouvait.

Par le personnel d'Arutz Shevahttp://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/221781

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

 

M. Alan Dershowitz contre les Nations Unies: Il parlait à Jérusalem mercredi soi: «Si je devais voter, je devrais serrer les dents et voter pour abolir l'Organisation des Nations Unies, car je pense qu'elle a fait plus mal que de bien ".

 

Dershowitz et l'ancien ambassadeur d'Israël à l'ONU Dore Gold ont mené un «dialogue» au Centre de Jérusalem pour les Affaires publiques (JCPA), où Gold est le président. L'occasion était la conférence commémorative annuelle en l'honneur du président fondateur du JCPA, le Prof. Daniel J. Elazar. Près de 250 personnes étaient présentes.

 

Le sujet de la discussion tournait en particulier autour des récentes élections américaines et de l'élection de Donald Trump comme elles se rapportent à Israël, mais comme il était prévisible a viré aussi sur d'autres sujets. Dershowitz a dit qu'en aucune façon l'élection de Trump pouvait être considérée comme un «mandat» pour ses politiques, les Etats-Unis "étant divisés de moitié. Trump ayant remporté le vote électoral, alors que Clinton a remporté le vote populaire. Ce vote aurait pu pencher d'un côté comme de l'autre! Voilà pourquoi nous ne pouvons pas permettre à Israël de devenir une question partisane - parce que nous aurions pu perdre "

 

Il a ajouté qu'il espèrait que Trump va réussir, "mais mes attentes pour cela sont plus faibles." Dershowitz a noté que les rendez-vous de Trump jusqu'à présent n'indiquent pas une politique cohérente à l'égard d'Israël. Il a souligné que, en général, «la xénophobie n'est pas bonne pour Israël. Les Juifs devraient se méfier de se laisser séduire par ceux qui sont pro-Israël si ils sont en fait racistes, xénophobes, etc. Nous étions la proie à des communistes dans les années 30 et en général, les Juifs prospèrent dans une politique du Centre ".

 

En contestation l'utilisation du terme «populisme» par Gold concernant Trump, Dershowitz a dit, "Trump n'est pas un vrai populiste, parce qu'il n'est pas un idéologue."

 

Gold a cherché à donner une impression positive au sujet de la présidence de Trump vis-à-vis d'Israël: «Je crois que son équipe a d'excellentes relations avec l'équipe de Netanyahu, et il n'y a pas de danger de toute hostilité envers Israël»." Il a reconnu que la situation est dangereuse , comme l'ordre mondial s'effondre, et que l'Administration Trump et son nouveau secrétaire d'Etat devront restaurer."

 

Dershowitz est sincèrement d'accord: «J'ai soutenu Obama deux fois, mais je lui reproche la rupture de l'ordre mondial, je crois qu'il va entrer dans l'histoire comme l'un des plus grands présidents à l'intérieur de l'Amérique, mais comme l'un des pires en termes de politique étrangère.. Je l'ai averti personnellement qu'il pourrait entrer dans l'histoire comme Chamberlain il a réussi à s'aliéner chaque pays du Moyen-Orient, sauf une:. l'Iran ... »

 

Les deux Gold et Dershowitz, en fait, ont déploré la déstabilisation et la nature imprévisible de divers pays, citant spécifiquement des exemples du monde arabe. Voilà pourquoi certains dans le public ont exprimé la surprise au commentaire de Dershowitz que "c'est maintenant le meilleur moment pour Israël de venir à un arrangement avec les Palestiniens - sans sacrifier un iota de sa sécurité - afin d'assurer la poursuite de nos bonnes relations avec l'Arabie Saoudite et les États-Unis. "

 

En ce qui concerne l'initiative française en faveur d'une solution à deux Etats, le Pr Dershowitz a dit: «Ce serait une catastrophe que de montrer aux Arabes qu'ils peuvent atteindre leurs objectifs via, BDS, la Cour pénale internationale de l'ONU -. que par des négociations directes.»

 

«Je suis en faveur du déplacement de l'ambassade américaine à Jérusalem» , dit le professeur Dershowitz, "mais il doit être fait en trois étapes."  Il a dit que l'Administration devrait d'abord rectifier une anomalie historique en déclarant sa reconnaissance de Jérusalem-Ouest dans le cadre d'Israël, puis elle devrait déclarer qu'elle veut et prévoit de déplacer son ambassade à Jérusalem " en consultation avec nos alliés." Et seulement plus tard , l'ambassade devra effectivement être déplacée.

 

Dershowitz a déclaré qu'il avait parlé avec trois premiers ministres israéliens ce jour-là, y compris Binyamin Netanyahu, Ehud Barak, et même l'incarcéré Ehud Olmert.

 

Selon l'ancien l'ambassadeur Gold, «Benyamin Netanyahou a fait des efforts herculéens pour la paix», par opposition à Mahmoud Abbas, qui dit-il "continue à décrocher. Notre défi en ce moment est de continuer à établir de bonnes relations avec les pays arabes alors que les Palestiniens continuent à s'embourber."

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai