Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 13:04

 

Par Neil W. McCabe

Obama, Zarif, Iran Deal

http://www.breitbart.com/big-government/2016/11/22/paul-ryan-house-gop-leaders-warn-obama-stop-appeasing-iran-in-your-final-days/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

Le président du Comité des relations étrangères de la Chambre, a écrit:

Nous demandons respectueusement que votre administration ne prennent pas de nouvelles mesures destinées à renforcer les investissements internationaux en Iran, ou de changer ou de modifier le régime des sanctions existantes au sein des organisations internationales grâce à l'utilisation de dérogations ou par des mesures administratives pour inclure l'émission de nouveaux règlements, licences générales, questions fréquemment posées, ou d'autres orientations.

L'orateur a écrit qu'il était préoccupé par les rapports des médias déposés par des journalistes voyageant avec le président à Lima(Pérou) décrivant les ambitions d'Obama pour renforcer son arrangement avec l' Iran, en particulier la façon dont cet arrangement soutiendrait l'économie iranienne .

Le Président élu Donald J.Trump a décrit la disposition du président avec l' Iran comme l'une des pires offres jamais faite entre les États-Unis et un autre pays.

Parce que le président n'a pas appelé son arrangement 'un traité' et ne l'a pas soumis au Sénat pour ratification, il n'a pas le même poids qu'un traité. L'accord Iran a été adopté par les deux chambres du Congrès et signé par Obama, alors Trump ne peut pas simplement annuler la levée des sanctions et d'autres mesures qui font partie maintenant de la loi fédérale. D'autres parties de l'arrangement - celles qui sont tout simplement des actions exécutives par Obama - peuvent être inversées dès que Trump deviendra lui-même président le 20 janvier prochain.

En plus de la levée des sanctions contre l'Iran, dont certaines dataient depuis 1979 date de la prise de l'ambassade américaine à Téhéran et la retenue ultérieure des diplomates américains pendant plus de 400 jours, l'arrangement décongelait environ 150 milliards de $ d'actifs iraniens détenus par le gouvernement fédéral.

La lettre de Ryan vient après le 15 novembre date du passage à la Chambre de  des pour un renouvellement des sanctions iraniennes existantes pour 10 ans.

Ce projet de loi adopté par la Chambre par 419 à 1.

Après la loi d'extension des sanctions contre l'Iran adopté, l'orateur a dit qu'il était important de rééquilibrer notre relation avec l'Iran. " Le régime iranien continue à financer le terrorisme, fait des essais de tirs de missiles balistiques, abuse de son peuple, et, comme la semaine dernière, a violé l'accord nucléaire."

Dans sa lettre à Obama , Ryan a exhorté le président à la hauteur de son engagement du 9 novembre dernier d'assurer une transition du pouvoir en douceur .

Ryan a écrit :" Le Président élu Trump doit avoir la possibilité d'évaluer la politique des États-Unis envers l'Iran sans que votre administration impose ou applique des mesures supplémentaires qui pourraient compliquer la capacité de l' administration entrante de développer sa propre politique." .

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai