Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 20:34

Par  

http://www.breakingisraelnews.com/78680/trump-team-warns-obama-last-minute-un-surprise-israel/#G2HZOzGkmS3Cx3ZS.99

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif 

Dire que pousser les ordres du jour "contrairement à la position du président élu" ne serait pas dans "l'esprit de la transition", la semaine dernière le conseiller en sécurité nationale de Trump a mis en garde l'administration Obama contre tous mouvements sur le conflit israélo-palestinien lors de son dernier mois dans le bureau ovale.

 
 

Le conseiller a dit à politico : "Sur les grands domaines essentiels, sur les questions de transformation où le président Obama et le président élu Trump ne sont pas dans l'alignement, je ne pense pas qu'il soit en harmonie avec l'esprit de la transition ... pour essayer de faire passer des points qui sont contraires aux positions du président élu , " .

La vision de Trump sur Israël est extrêmement différente de celle d'Obama, dont la relation avec l'Etat juif a été tendue, c'est le moins que l'on puisse dire. Trump a fait campagne sur une solide plate-forme pro-Israël, promettant de déplacer l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem et laissant entendre qu'il saurait lever les restrictions sur la construction dans les colonies, alors que le Département d' Etat sous Obama a à plusieurs reprises et fermement condamné, même à petite échelle la construction israélienne en Judée-Samarie.

Les tentatives de l'administration Obama de faire la paix ont échoué à deux reprises au cours de sa mandature de huit ans.

Les responsables israéliens s'étaient convaincus d'une possible " surprise de Novembre de dernière minute " d'Obama sous la forme d'un effort pour inscrire une résolution concernant Israël aux Nations Unies et forcer cette résolution sur le Moyen-Orient probablement une solution à deux Etats basée sur les frontières de 1967 et des échanges de terres .

 

Israël est fermement contre un accord imposé et le maintient que toute paix véritable doit passer par des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens.

Pendant sa campagne, Trump a dit qu'il ferait de son mieux pour faire la paix dans la région, et il a répété le même sentiment après qu'il soit devenu le président-élu, en disant qu'il était désireux de faire " l'accord final " entre Israël et les Palestiniens pour «l'amour de l'humanité»

Jason Greenblatt, le conseiller de Trump, pour Israël a déclaré jeudi: qu'il n'a pas l'intention de forcer Israël dans une affaire qu'il ne veut pas. " Avec Trump, il n'y aura pas de contrainte pour les négociations entre Israël et les Palestiniens. Il pense que Israël est dans une position difficile, a besoin de se défendre et on ne forcera pas Israël, à une solution.

« La paix doit venir des deux côtés. Si Trump a une idée qui peut convenir aux deux parties, il y contribuera, mais il n'a pas l'intention d'imposer une solution ».

Le long de ces lignes, son administration future est catégorique qu'il ne veut pas qu'Obama poursuive cette politique au cours des deux mois à venir jusqu'à l'investiture de Trump.

Le conseiller Trump a dit à Politico« Obama et ses conseillers ne devraient pas aller chercher de nouvelles aventures ou pousser des politiques qui ne correspondent pas clairement aux positions de Trump ».
 

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai