Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 09:15

Par David Gerstman 

http://www.thetower.org/3890-abbas-was-kgb-agent-in-syria-in-1980s-archive-reveals/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

La chaîne israélienne Channel 1 a rapporté, (citant des documents d'archives récemment découverts) que le président de l' Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a travaillé comme agent du KGB en Syrie au cours des années 1980.

 

Les documents montrent que M. Abbas aurait travaillé en 1983 pour le KGB sous les ordres du chef de la station de Damas, Mikhail Bodganov, actuellement un haut diplomate russe au Moyen-Orient. Plus tôt cette semaine, Bogdanov a tenté en vain d'organiser une rencontre entre Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Moscou pour discuter des négociations de paix.

 

On ne sait pas si Abbas, qui a reçu un doctorat de l'Université Patrice Lumumba à Moscou, a servi comme agent du KGB avant ou après son séjour à Damas.

 

Le rôle présumé d'Abbas a été découvert par les chercheurs Isabela Ginor et Gideon Remez, qui ont trouvé des références à Abbas (le nom de code Krotov ou «taupe») dans les papiers du célèbre transfuge du KGB Vassili Mitrokhine.

 

En réponse, le responsable du Fatah Nabil Shaath a affirmé que M. Abbas n'a pas été un «agent du KGB ou de toute autre agence de renseignement.» Shaath a affirmé que le rapport n'était qu'une excuse pour Netanyahu pour éviter la réunion de Moscou avec Abbas.

 

Dans Comment le déni de l' Holocauste a formé la vision du Monde de Mahmoud Abbas , qui a été publié dans le numéro de mai 2016 du The Tower Magazine, Edy Cohen a écrit que pendant ses études à Moscou, Abbas a absorbé la «propagande anti-juive soviétique» et l'a incorporé dans sa thèse de doctorat, qui a mis en doute les détails historiques de l'Holocauste.

 

Ce refus de l'antisémitisme et de l'Holocauste vient d'en haut. Bien qu'il soit inconnu ou nié en Occident, le président de l'AP Mahmoud Abbas est profondément fasciné par la propagande nazie et a employé dans ses propres écrits, notamment dans sa thèse de doctorat sur le sujet de l'Holocauste, " L'autre visage: Les connexions secrètes entre le nazisme et le leadership du Mouvement Sioniste ", qu'il a écrit à Moscou en 1982. Deux ans plus tard, Abbas a publié un livre basé sur sa thèse. Il est écrit en arabe et, révélateur, il n'a jamais été traduit dans une autre langue.

 

Il y a une raison pour cela: Le livre est inspiré par et basé sur le travail d'Adolf Eichmann, l'architecte de l'Holocauste. Alors qu'il était fugitif en Argentine, Eichmann a formulé et diffusé la propagande nazie selon laquelle l'Holocauste était une conspiration judéo-nazie qui a sacrifié des vies juives, afin de créer un Etat juif en Palestine. Dans son livre, Abbas adopte en gros cette vision du monde ....

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai