Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 22:18

TEL AVIVle chef du Hezbollah Hassan Nasrallah a admis que tout le budget du groupe terroriste est fourni par l’Iran, a affirmé un rapport des nouvelles arabes.

Par Deborah Danan

​http://www.breitbart.com/jerusalem/2016/08/15/hezbollah-hamas-officials-confirm-iran-funds-our-activity/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

iran leader

Le rapport est l'un des nombreux qui ont paru récemment dans la presse arabe, citant des déclarations de hauts responsables, confirmant que les organisations terroristes, y compris le Hezbollah, le Jihad islamique et le Hamas, reçoivent la part du lion de leur financement de l’Iran, principalement auprès du Bureau du guide suprême iranien Ali Khamenei et gardes Corps (IRGC) de l’Iran révolutionnaire .

 

Dans un discours de Nasrallah en juin après l’imposition des sanctions américaines sur le groupe terroriste, le Secrétaire général a précisé :

 

« Le Budget du Hezbollah – ses salaires et dépenses, sa nourriture et boisson, armes et missiles – [proviennent tous de] l’Iran. Est-ce clair ? » Nasrallah a été cité en disant aux nouvelles de Al Ahed du Liban, traduit par l'Institut de recherche pour les médias Moyen-Orient (MEMRI).

 

« Tant que l’Iran a de l'argent, que nous avons de l’argent. Avez-vous besoin d’une plus grande transparence ? Les fonds qui nous sont destinés nous atteignent pas par les banques. Nous les recevons de la même manière que nous recevons nos missiles avec lesquels nous menaçons Israël. »

 

Vers la même époque, le chef adjoint du bureau politique du Hamas, Moussa Abou Marzouq, a admis que le Hamas reçoit la plupart de ses fonds de la République islamique.

 

« L’aide étendue par l’Iran à la résistance palestinienne dans les dispositions, la formation, les fonds n’est pas comparable [à toute autre aide] et la plupart des autres pays ne peuvent pas le concourir, » a tweeté Abu Marzouq le 15 juin.

 

Ancien ministre libanais et partisan connu du Hezbollah Wiam Wahhab a aussi tweeté, « l'Iran finance la résistance en Palestine et à Jérusalem, Al-Aqsa et l’église la restauration.du sépulcre »

 

Pendant ce temps, les points de presse anti-iraniens, tels que le londonien saoudien quotidien Al-Sharq Al-Awsat, également a rendu compte du financement de l’Iran et des organisations terroristes au Liban et à Gaza.

 

Un rapport publié dans le quotidien saoudien a indiqué que les fonds du Hezbollah provenaient du Bureau du guide suprême iranien Ali Khamenei, tandis que ses armes sont fournies par l’IRGC.

 

Citant le directeur de l’Umam Research and Documentation Centre au Liban, Luqman Salim, un Shi'ite de connu pour son opposition au Hezbollah, selon le rapport entre 70 % et 80 % du Hezbollah fonds viennent d’Iran.

 

Selon Salim, Iran également investit environ $ 400 millions du budget de l’IRGC dans la Radio islamique et de la télévision Union, un groupe de stations qui comprend les canaux du Hamas et du Hezbollah .

 

Le quotidien a également affirmé que, immédiatement après le conflit israélo-libanais de 2006, l’Iran a augmenté son budget au Hezbollah de $ 650 millions.

 

Toutefois, étant donné que le Hezbollah est intervenu dans la guerre civile syrienne, le budget est passé à un chiffre illimité de $ 850 millions. Selon le rapport, l’Iran considère que les activités du Hezbollah en Syrie est dans le cadre de son propre effort de guerre.

 

L’Iran a également restauré son aide au Jihad islamique axée sur la bande de Gaza après la suspension de son aide au groupe terroriste suite à des désaccords concernant la crise au Yémen. Al-Sharq Al-Awsat a rapporté qu’une délégation du Jihad islamique, dirigée par le Secrétaire général de l’organisation Ramadan Shalah s'est rendue en Iran en avril 2016 ; lors de cette visite, Téhéran a renouvelé son parrainage de l’Organisation après que ce dernier ait accepté son mandat.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai