Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 14:58

Par Vic Rosenthal

http://abuyehuda.com/2016/08/can-russia-be-israels-ally/

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Il est difficile de comprendre l'attitude de Vladimir Poutine envers les Juifs.

 

D'une part, les médias contrôlés par Poutine continuent à déverser des mèmes thèmes vulgaires anti-juifs, y compris un programme de télévision récent dans lequel les Juifs ont coulé le Titanic, ont fait exploser Tchernobyl et ont descendu le World Trade Center. La Russie a des liens surprenants et influence les partis politiques radicaux européens d'extrême droite comme celui de Jobbik en Hongrie, le Front National de France et d'autres.

 

D'autre part, dans le même temps, la Russie est l'hôte d' une conférence de 500 rabbins européens afin de discuter du problème de la haine du Juif en Europe, et en Janvier Poutine a même suggéré que les Juifs fuyant l'Europe devraient aller en Russie. Il a dit les Juifs " devraient revenir ici, en Russie. Ils ont quitté l'Union soviétique; maintenant, ils doivent revenir ".

 

Il semble y avoir de bonnes relations entre Poutine et le Premier ministre Netanyahu d'Israël. Des arrangements mis en place pour empêcher des affrontements accidentels entre les forces aériennes israéliennes et russes opérant au-dessus de la Syrie et celà semble fonctionner. Poutine n'empêche pas Israël de prendre des mesures contre les tentatives de transfert des armes au Hezbollah qui changeraient la donne.

 

D'autre part, la Russie fournit des armes modernes à l'Iran, et elle semble coopérer avec le projet du régime iranien de contrôler l'arc de terre de sa frontière orientale à travers l'Irak, la Syrie et le Liban à la Méditerranée, ainsi que l' ouverture directe d'une ligne à travers la province d'Anbar en Irak, via la Jordanie, à la partie centrale d'Israël. Cela n'est pas " bon pour les Juifs."

 

Lorsque Poutine a occupé la Crimée il y a deux ans, il a affirmé que les nationalistes ukrainiens qui ont renversé le gouvernement pro-russe de Ianoukovitch étaient des néo-nazis qui menaçaient les Juifs. Il avait peut-être en partie raison, mais les Juifs sont également accusés d'être des alliés de l'aile droite. Une propagande vicieuse, anti-juive est apparue, qui serait organisée par le FSB (l'incarnation actuelle du service russe de sécurité secrète) pour discréditer.les nationalistes. 

 

L'explication ne consiste pas en ce que Poutine aime les Juifs ou les déteste.. C'est tout simplement que les Juifs et la haine des Juifs sont des outils pratiques et utiles pour la réalisation de ses objectifs. Certains d'entre eux sont d'affaiblir l'UE et l'OTAN et déstabiliser l'Europe, ce qui a été un succès spectaculaire. Voilà pourquoi Poutine veut renforcer les mouvements d'extrême-droite - pour créer autant que possible du chaos en Europe .

 

Rappelons que l' OTAN a été initialement créé pour contenir l' expansionnisme soviétique en construisant un mur avec l' arme nucléaire autour de l'URSS. Aujourd'hui , c'est une relique pittoresque de cette période, presque rompue. L'OTAN n'a pas empêché Poutine de prendre la Crimée et ne risque pas d'envoyer ses chars ou ses bombardiers pour protéger l'Ukraine, l' Abkhazie, l'Ossétie du Sud ou la Transnistrie .

 

L'Etat juif, aussi, peut être utile à Poutine. Au Moyen - Orient, son objectif immédiat est d'affaiblir l'influence des États - Unis sur la région, tant en moyens géostratégiques objectifs , en plaçant des moyens militaires dans des endroits critiques –  les systèmes de défense aérienne S-400 en Crimée et en Syrie, les bombardiers en Iran, les bases en Syrie - et diplomatiquement, en insérant des butoirs entre les États - Unis et leurs alliés traditionnels, tels que l' Egypte, l' Arabie Saoudite et Israël.

 

Les États-Unis, par l'incompétence ou par la conception, ont joué dans le jeu de Poutine. Les États-Unis et la Russie ont courtisé le régime iranien, mais seulement Poutine n'a rien reçu en retour. Les Iraniens ont empoché des concessions américaines faites au cours des négociations nucléaires sans mettre fin à leur hostilité envers les Etats-Unis, leur soutien au terrorisme ou à leur intention de se procurer des armes nucléaires (qui peut avoir été retardé par une courte période).

 

En plus des avantages stratégiques que la Russie bénéficie de son alliance avec l'Iran, alors que la tentative américaine pour apaiser l'Iran a endommagé les relations entre les Etats-Unis, et ses (anciens) alliés sunnites et Israël; ceci est un avantage certain du point de vue de Moscou.

 

Pendant qu'Obama continue de faire pression sur Israël pour qu'il fasse des concessions aux Palestiniens et de le retenir de prendre des mesures contre l'Iran, Poutine offre son aide, à la fois dans le contrôle de l'Iran et du Hezbollah et d'être médiateur (avec l' Egypte) avec les Palestiniens.

 

L'objectif à long terme de Poutine c'est de remplacer les États-Unis en tant que puissance dominante au Moyen-Orient. Cela le place en conflit avec l'Iran, qui veut avoir aussi le rôle de patron. Poutine comprend les ambitions expansionnistes de l'Iran. Ce serait rationnel pour lui de vouloir imposer des limites au régime, en particulier en ce qui concerne son développement d'armes nucléaires. L'Iran développe ou a peut-être déjà un missile à capacité nucléaire qui peut atteindre Moscou. Je ne crois pas que la Russie veut voir ces missiles avec des ogives nucléaires dans son arrière-cour, 1500 km. de Moscou. Poutine est prêt à collaborer avec l'Iran en vue d'atteindre ses objectifs, mais il entend bien être le partenaire de contrôle.

 

Peut-on faire ou avoir confiance en Poutine? Non bien sûr que non. Quelle que soit la propagande qui se déverse de ses usines de guerre psychologique, ce n'est pas sentimental à propos des Juifs. L'ex-officier du KGB n'est pas sentimental à propos de quoi que ce soit. Mais je pense qu'il est assez intelligent pour comprendre que la stabilité potentielle d'un Israël fort - le seul pays au Moyen-Orient qui est en même temps puissant mais pas tenté de se livrer à une agression contre ses voisins - donnerait accès à la Méditerranée orientale, région, qui contient d'ailleurs de grandes réserves de gaz naturel.

 

Contrairement à Obama, que je crois être à la fois stupide et irrationnellement anti-Israëlien, Poutine est à la fois intelligent et rationnel, et, la chose rationnelle pour lui c'est de permettre à la Russie de bénéficier d'un Etat juif puissant, mais non menaçant, qui est prêt à la voir comme une alliée.

Au cours des  prochaines années cela deviendra clair s'il le voit aussi de cette façon..

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai