Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 21:04

L'Avocat Itamar Ben-Gvir a pris des mesures après que la police lui ait refusé l'entrée ainsi qu'à son fils au Mont du Temple.

Par Reut Hadar

http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/216321

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Mercredi, l'avocat Itamar Ben-Gvir, connu pour représenter les Juifs accusés par l'Etat, d'infractions nationalistes  est arrivé au Mont du Temple à Jérusalem avec sa famille. Avant qu'il ne monte sur le Mont, cependant, la police avait bloqué son entrée. Le policier de service ne serait  d'accord que pour l'entrée de Ben-Gvir s'il signait une déclaration pour ne pas "causer des provocations sur le Mont du Temple."

 

En même temps, le fils aîné de Ben-Gvir Shoval Tzadok est arrivé à l'entrée du Mont du Temple, avec des amis d'un groupe de jeunes appelé «retour à la montagne». Il portait un tee-shirt, qui avait été préparé pour l'anniversaire de son père, et qui portait les mots «Mon père est un avocat génial.» La police a refusé de laisser Shoval dans les locaux du Temple, tout en portant la chemise, ne lui permettant de le faire qu'une fois qu'il ait changé de vêtements.

 

Plusieurs heures plus tard, Ben-Gvir a écrit une lettre demandant une compensation financière de la police du district de Jérusalem, en insistant dans sa lettre que la police était en train de lutter contre un incident d'il y a plusieurs mois - et pour laquelle les tribunaux ont statué en faveur de Ben-Gvir.

 

Dans cet incident, Ben-Gvir était entré dans le Mont du Temple et, en réponse à des cris du Waqf (représentants jordaniens qui possèdent un contrôle de fait des locaux du Mont du Temple) de «Allah est grand», avait répondu en criant "La nation d'Israël vie!"

 

Le tribunal avait refusé d'éloigner Ben-Gvir du Mont du Temple pour des raisons qu'il n'avait commis aucun crime et, au contraire, avait ordonné au Waqf de verser à Ben-Gvir cinquante mille shekels.

 

Ben-Gvir a affirmé dans sa lettre cette semaine que la décision de ne pas lui permettre de monter sur le Mont du Temple est une tentative grave pour annuler la décision judiciaire antérieure, qui était en sa faveur. Ben-Gvir a également protesté contre l'action de la police qui barrait à son fils l'entrée sur le Mont du Temple avec le tee-shirt spécial.

 

Pour tout cela, Ben-Gvir a exigé une compensation financière de la police du district à une hauteur de dix mille shekels, et a souligné que cette lettre doit être considérée comme un avertissement avant un procès.

 

Plusieurs heures après avoir reçu la lettre, le procureur en chef du commandement du district de Jérusalem a annoncé qu'il y avait eu une erreur, et que Ben-Gvir serait autorisé à monter sur le Mont du Temple sans avoir à signer quelconque document.

 

Le procureur en chef de la police de Jérusalem a déclaré que la police enquête sur le policier qui avait bloqué le fils de Ben-Gvir. Cependant, la demande de Ben-Gvir de compensation financière a été rejeté.

 

"La police rompt librement la loi sur le Mont du Temple, un pied de nez aux décisions des juges qui ont régné alors que mes actions ne contenaient aucune faute, et d'essayer de transformer mes actions en crimes", a déclaré Ben-Gvir. "Il est bon d'entendre que la décision de ne pas me permettre l'entrée sur le Mont du Temple était une erreur, comme cela a été établi par le procureur en chef, mais il me semble que le rejet de ma compensation financière est injuste, et je vais envisager une poursuite légale.

 

«La police m'a fait mal, m'a causé des dommages, blessé mon fils Shoval, et a supprimé notre liberté de mouvement, l'un des principes fondamentaux d'une société démocratique», a souligné Ben-Gvir.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai