Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Malaassot - le blog de mordehai - ! ברוך הבא
  • Malaassot - le blog de mordehai              -           ! ברוך הבא
  • : Défenseur de l'unité et de l'indivisibilité de Jérusalem Juive et capitale de l'Etat d'Israel sans aucun partage
  • Contact

Recherche

7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 14:21

Le terrorisme peut finir, si on lui supprime sa carte de crédit.

Par Daniel Greenfield

http://www.frontpagemag.com/fpm/263404/divest-palestine-daniel-greenfield

Adaptation Mordeh'aï pour malaassot.com reproduction autorisée avec mention de la source et du lien actif

 

Hallel Yaffa Ariel, une jeune fille de 13 ans, elle était endormie quand elle a été assassinée dans sa propre chambre à coucher. Elle était en vacances d'été et elle était heureuse. Le terroriste musulman qui a fait irruption dans sa chambre l'a poignardée à plusieurs reprises. Finalement , il lui a tranché la gorge.

 

Le matelas sur lequel elle dormait était trempé de sang. Sa chambre avec son désordre occasionnel d'adolescent, vêtements jetés négligemment, ont été coloré de rouge par le dernier jet de la vie de la jeune fille qui y avait joué là, elle y avait dansé et rêvé de l'avenir qui ne sera plus jamais le sien.

 

L'assassinat est arrivé en Israël, mais Hallel était citoyenne américaine. Son gouvernement n'a pas seulement échoué à la protéger, il a au contraire financé sa mort sanglante. Et il continuera à récompenser la famille de son tueur.

 

Les terroristes musulmans en Israël, peu importe à quel groupe islamique terroriste spécifique ils prétendent avoir fait allégeance, ils sont décrits comme membres d'une cellule ou comme loups solitaires, leurs attaques sont financées par l'administration terroriste de l'Autorité palestinienne qui fournit des salaires aux terroristes et à leurs familles .L'Autorité palestinienne est presque entièrement financée par l'aide étrangère, la plus grosse partie vient de nous.

 

Obama a insisté pour dire que Abbas, le patron de la terreur de l'Autorité palestinienne, avait "renoncé à la violence". Mais ce serait venu par des nouvelles qu' Abbas se vantait, en disant «Il n'y a pas de différence entre nos politiques et celles du Hamas.» Le mois dernier, un conseiller d'Abbas avait dit : «Chaque endroit où vous trouverez un Israélien, tranchez-lui la gorge.»

 

C'est ce qu'a fait Mohammed Tarayrah, le terroriste musulman qui a assassiné Hallel dans sa chambre.

 

Les composants de base de l'Autorité palestinienne, y compris son agence de nouvelles officielles, l'ont cité comme «martyr». La mère de Mohammed, qui sera largement récompensé par l'Autorité palestinienne et ses financiers internationaux, pour le crime horrible de son fils, a dit: «Mon fils est un héros. Il m'a rendu fière.»

 

À son enterrement, la mère de Hallel Yaffa Ariel a essayé d'embrasser sa fille une dernière fois. " Halleli, au revoir, ma chérie. Un dernier câlin de maman. "

 

Les États-Unis ont officiellement condamné l'assassinat de Hallel. Leur gouvernement actuel ne fera toutefois rien pour arrêter le financement du terrorisme par l'Autorité palestinienne. Au contraire, ils continueront d'utiliser leur pouvoir de se battre pour la même cause que Abbas et Mohammed.

 

Hallel n'a pas été le premier Américain à être assassiné par des terroristes musulmans cette année. Elle était la septième.

 

Comme beaucoup d'Américains, ils ont été tués par des terroristes musulmans en Israël cette année, mais aussi en Irak. C'est, une étape sombre dont les médias n'en parlent pas. L'Autorité palestinienne c'est ISIS avec une meilleure presse.

 

Les victimes américaines de cette année inclus Taylor Force, un vétéran de la guerre en Irak en visite en Israël qui a été poignardé à mort dans une rue pendant la visite de Biden et Tuvya Weisman, qui a couru pour arrêter un terroriste dans un supermarché seulement pour être massacré, et dont l'assassinat a été accueilli avec un appel du Département d'Etat " pour que toutes les parties ejettent la violence". Cette équivalence morale cynique et retors est typique de nos diplomates.

 

L'Autorité palestinienne a salué le tueur de Taylor Force comme un «martyr» et son agence de nouvelles a affirmé qu'elle " a fait tout ce qu'elle pouvait pour appliquer la pression internationale et politique sur l'autre côté afin qu'il transfére le corps du martyr " pour son mariage officiel aux 72 vierges" .

 

Les terroristes "palestiniens" de l'Islam sont notre propre ISIS et nous finançons leurs crimes horribles.

La cause "palestinienne" n'a aucune validité historique, morale ou juridique. Elle ne représente rien, sauf le terrorisme. Elle ne représentera jamais rien, sauf le terrorisme. L'assassinat brutal de Hallel n'était pas une aberration. C'est l'incarnation parfaite du culte de la mort qui est la soi-disant cause «palestinienne».

 

Sur Facebook, Mohammed a écrit: «La mort est un droit et je demande mon droit à mourir». Il a obtenu son souhait. Maintenant, il est temps pour le système corrompu et violent qui l'a créé de se joindre à lui.

La mort est tout ce que la cause "palestinienne" est ou ne sera jamais. Il n'y aura pas de solution, pas de deux Etats vivant en paix côte à côte. La seule chose que l'aide aux finances de l'Autorité palestinienne c'est l'assassinat de petites filles.

 

Pas de paix, de justice, de progrès ou de changement politique. Juste des enfants assassinés dans leurs lits pour un culte de la mort.

 

Le mouvement de la haine BDS exige un boycott d'Israël. Il est temps pour nous au lieu cela de se séparer de la Palestine.

 

Le Désinvestissement n'est pas difficile.

 

Ne pas faire un don à un organisme de bienfaisance qui coopère avec l'Autorité palestinienne ou effectue des travaux sur le territoire contrôlé par l'Autorité. Ne pas donner à tous les groupes qui fournissent des subventions ou du financement à ces organismes. Les exemples incluent l'UNICEF, Catholic Relief Services, Mercy Corps, United Way et bien d'autres.

 

Dans la mesure où il y a une économie dans les territoires d'Israël de '67 contrôlés par des terroristes islamiques, elle est basée autour d'organismes sans but lucratif financés par nous  depuis l'ONU vers les petits groupes locaux. L'Autorité palestinienne est un État-providence géant qui subventionne le terrorisme national et international.

 

Il est temps de se defendre de cela.

 

Cela signifie travailler pour la fin de toute aide étrangère à l'Autorité palestinienne, ainsi qu'à l'UNRWA, l'agence des Nations Unies qui est la principale composante de l'État-providence terroriste. Le désinvestissement devrait être total et complet. Nous nous sommes depuis longtemps tenus au principe selon lequel il n'y a pas d'oeuvre de charité quand il 'agit de terroristes. Au lieu de cela, nous considérons le don à des organismes de bienfaisance contrôlées par les terroristes comme du financement au terrorisme.

 

Il est temps d'appliquer ce principe fondamental à l'Autorité palestinienne et à tous ses bailleurs de fonds.

 

Le terrorisme islamique "palestinien" ne s'arrêtera pas avec des négociations. Nous avons essayé cela et ça a échoué.Ce terrorisme n'est pas causé par le désespoir, mais il est acheté et payé par des incitations financières. Coupez l'argent et le terrorisme meurt. Arrêtez l'argent qui favorise et récompense et il dépérira dans l'obscurité.

 

La seule chose que toute la rhétorique optimiste sur la paix a conduit c'est à l'assassinat d'une fille de 13 ans. le financement du terrorisme n'arrêtera jamais  le terrorisme. Seulement s'en défendre il le peut.

 

Les experts affirment que les terroristes se sentent «sans espoir». Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité.Ils ont beaucoup d'espoir. Ils espèrent en la souffrance de leurs victimes, pour le triomphe de leur cause et des 72 vierges au paradis. En les combattant, nous pouvons leur enlever leur premier espoir en s'en defendant nous pouvons leur enlever leur deuxième espoir et les laisser avec le néant, et leur fausse foi dans le 'bordel' d'Allah.

 

Et si la croyance dans le lupanar d'Allah  et de ses 72 vierges suffisent à motiver le terrorisme islamique, l'Autorité palestinienne ne dépenserait  pas 130 millions $ par année en paies aux terroristes.

 

Votre terrorisme musulman moyen peut-être fou, mais il n'est pas stupide. Il ne tue pas quelqu'un gratuitement.

 

Nous sommes ceux qui payons les musulmans pour nous tuer dans l'espoir que le financement des terroristes permettra la paix. Cela nous rend à la fois fou et stupide.

 

Priver de moyens la Palestine signifie pousser nos politiciens à cesser tout

 

financement dans les zones sous contrôle de l'Autorité palestinienne jusqu'à ce que le groupe terroriste arrête le financement du terrorisme. Cela signifie ne pas faire de don aux organismes de bienfaisance qui travaillent dans ces mêmes territoires ou font des affaires avec des entreprises qui y opèrent.

 

Les partisans de la cause "palestinienne" ont fait des boycotts d'Israël leur nouvelle tactique. Ils devraient être faits pour l'étouffer. Israël en réalité a une économie. Ses citoyens travaillent pour gagner leur vie. Leurs ennemis terroristes islamiques ne le font pas. Au lieu de cela, ils restent entièrement dépendants d'un État-providence que nous finançons. Les BDS ne pourront jamais réussir.pour Israël  Par contre des BDS pour la Palestine peuvent aller jusqu'à un point d'étranglement étroit et vulnérable.

 

Priver la "Palestine" et, ses bandes d'assassins et de tueurs, des aides pécuniaires jusqu'à ce qu'ils cessent d'exister.

 

Le terrorisme peut être éradiqué, si nous voulons que ce le soit. Tout ce que nous avons à faire s'est d'être prêt à lui couper les vivres et sa carte de crédit.

Partager cet article

Repost 0
mordeh'ai